Cinéma·Mangas

Hirune hime, rêves éveillés

Morikawa vit avec son père à Okayama. Depuis peu, elle fait une série de rêves étranges. Quand soudain, son père est arrêté par la police. Avec l’aide de son ami Morio, Morikawa est déterminée à libérer son père, ainsi que de démêler le mystère de ses rêves.

DqRkEbnWoAA_Ly1.jpg large

Je sais pas vous, mais personnellement, je n’avais pas entendu parler de ce film, donc je suis vraiment contente de l’avoir trouvé dans les rayons de ma bibliothèque. C’est un très bon film d’animation, et je remercie les bibliothécaires qui me l’ont fait découvrir.

Sur la jaquette du DVD, ils disent que ça rappelle « la délicatesse de Mamoru Hosoda » (un génie le bonhomme, vraiment !), et c’est plutôt vrai.

L’histoire nous plonge dans un univers original, à la fois fantastique et réel, sur fond de nouvelles technologies et d’automatisation des machines. C’est un petit bonheur que j’ai savouré tranquillement sur ma pause déjeuné au travail (après m’être battue avec l’ordinateur qui refusait de lire le DVD … mais dans quel monde je vis franchement ?!)

J’ai beaucoup aimé le dessin, qui est d’une très bonne qualité. Ainsi que le personnage de Joy, la peluche de Kokoné, quand on bascule dans le monde onirique, elle est vraiment trop adorable, un vrai petit pirate !

J’aime aussi beaucoup ce mélange entre le réel et le monde des rêves où Kokoné se plonge comme par magie, même si je dois reconnaître que parfois j’étais un peu perdue, heureusement que les personnages sont facilement reconnaissables lorsque l’on se trouve dans le monde des songes, où ils arborent des tenues plus fantaisistes.

Mon côté romantique regrette, peut-être un peu l’absence d’un rapprochement entre notre protagoniste principale et Morio, son ami d’enfance et acolyte durant toute l’aventure, mais bon c’est qu’un très léger détail.

Je ne peux que vous conseiller cet anime, où on profite de près de deux heures d’action. Et surtout prenez le temps de regarder le générique et d’apprécier sa douce mélodie, où on découvre enfin l’histoire des parents de Kokoné, un des grands mystères de cet anime.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s