BD

Les cinq mondes – Mark Siegel

Oona Lee est l’apprentie danseuse de sable la plus maladroite de sa classe. Une vraie calamité en matière de magie. Alors que la guerre est sur le point d’éclater, elle apprend que les 5 Mondes qui forment son univers courent un grave danger. Le seul moyen de les sauver est de rallumer cinq phares antiques. Une mission a priori impossible… pour qui ne s’appelle pas Oona Lee ! Aidée d’un gamin des rues et d’un athlète superstar, la jeune magicienne va au devant de son destin. Ensemble, parviendront-ils à éviter le pire ?

5 mondes 1

Il faut que je vous avoue un truc important.
Autant j’adore les mangas, autant je déteste les bandes dessinées !
Je sais, c’est tordu ! Plusieurs personnes m’ont déjà fait remarquer que c’est pratiquement la même chose … oui, mais non !
En général, je n’apprécie pas les dessins en couleurs des bandes dessinées, et encore moins les dessins cantonnés à de si petites cases (ça me rend presque triste qu’ils ait si peu de place pour vivre :O ).

Eh bien pourtant, aujourd’hui, je vais faire une exception à la règle et vous parler d’une bande dessinée. Je profite donc de cet article pour faire mon mea culpa auprès des auteurs de bandes dessinées, parfois la BD c’est bien !

Mais à l’origine j’étais là pour vous parler de la série « Les cinq mondes », de Mark Siegel, alors revenons à nos moutons !

J’ai beaucoup aimé l’univers de cette série, les auteurs parviennent à nous faire découvrir une civilisation en quelques pages et on se prend très vite au jeu en se passionnant pour l’avenir de Mon Domani et de ses cinq lunes mis en danger par les Tokis et le détestable Simulacre.

En refermant le premier tome, je dois bien reconnaître que je me suis attachée aux personnages : l’intrépide Oona, le robotique Jax Amboy ou encore An Tzu, un adorable petit bout’chou qui me fait penser à Bétamèche dans Arthur et les Minimoys. Chacun d’entre eux me manquent déjà et j’ai hâte de découvrir s’ils parviendront à leurs fins dans le second tome.
Cette légère tension est accentuée par la dernière page du premier opus, quand on se rend compte que nos trois comparses ne voyagent pas aussi incognito qu’ils le pensaient !

Par ici, vous pouvez feuilleter les premières pages.

Tortellini 🐙

Publicités

3 commentaires sur “Les cinq mondes – Mark Siegel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s