Romans

Écosphère – Tome 1, Le laboratoire englouti – Chlodion Gossart

 

Dans un monde où les humains naissent avec une Affinité, la marque donnant le pouvoir de maîtriser l’un des quatre éléments naturels, Arane grandit privée de ce don. Malgré les tabous qui entourent l’usage de la technologie, l’adolescente s’est réfugiée dans la conception de machines pour tenter de combler son handicap… Jusqu’au jour où elle hérite d’un orbe capable de contrôler la nature : l’Écosphère.

En traînant parmi les milliers de titres disponibles sur SimplementPro (au passage je remercie Libraire Critique pour m’avoir fait découvrir ce site !), je suis tombée sur Écosphère. J’avais déjà entendu parler de ce titre par une blogueuse. Comme sa critique était plutôt positive, je me suis laissée tenter et j’ai fais la demande pour le recevoir en SP. Je profite d’ailleurs de cet article pour remercier une nouvelle fois Chlodion Gossart pour son envoi.

Je me suis plongée dans la lecture de ce court roman (de cette novella pour être précise) et je pense qu’en moins d’une heure je l’avais terminé. J’ai tendance à lire vite, mais la raison de cette rapidité tient surtout dans les 81 pages de ce premier tome.

Ça peut paraître court, mais c’est idéal à conseiller à des ados qui sont souvent rebutés par la taille d’un livre et qui choisissent leurs lectures en fonction du nombre de pages.

J’ai apprécié cette lecture, même si son scénario ne casse pas trois pattes à un canard … du moins pour l’instant, je vous l’ai dis il s’agit du premier tome (cinq sont prévus) et je pressens que cette histoire a du potentiel si on la laisse prendre son envol. Notamment au niveau des « Affinités », cette marque qui donne aux habitants le pouvoir de contrôler (avec plus ou moins de succès) un des quatre éléments. Pour l’instant, ce point a été très peu développé, mais je le trouve intéressant. Et puis je dois bien avouer que j’ai envie de connaître la suite des aventures d’Arane et de ses compères, je sens qu’il y a anguille sous roche concernant le Gardien en Chef, je le sens pas, mais alors pas du tout, il est trop louche pour être honnête ! Et l’histoire concernant l’héritage laissait par le père d’Arane, qui permettrait d’anéantir une bonne fois pour toute l’épée de Damoclès qui pèse sur les épaules de ces braves gens, et qui fait d’Arane un être unique et prédestiné c’est bizarre, je sens que ça va partir en cacahuète cette histoire.

A certains moments j’ai eu un peu de mal avec le style de l’auteur, je le trouve « simplet », mais après tout si on part du principe que l’histoire nous ai conté par des adolescents, ça peut paraître cohérent. On est pas face à des experts du lyrisme et des belles paroles, mais face à des ados qui veulent réaliser leurs rêves (et accessoirement sauver leurs peaux !)

Par contre, et c’est étonnant de ma part, mais je n’ai pas du tout apprécié les personnages qui composent ce récit. Je les trouve presque tous détestables (le seul que je tolère étant l’Intelligence Artificielle de l’Écosphère, il me rappelle un peu le Jarvis de Tony Stark). Les deux héroïnes sont capricieuses et agaçantes, quant à Zael, l’apprenti Gardien, il est d’un m’as tu-vu !
Une belle équipe de têtes à claques !
S’ils ne s’améliorent pas dans le second tome, j’ai peur de ne pas poursuivre ma lecture (chose que je fais très rarement), ce qui serait vraiment dommage, car je vous l’ai dis, cette histoire a du potentiel !

Bon vous l’aurez compris, mon avis sur cette lecture est mitigé.
Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé, mais ce qui est sûr c’est qu’elle ne m’a pas transcendé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s