Cinéma

Le Conte de la princesse Kaguya – Isao Takahata

A l’époque de la sortie au cinéma de ce film, je voulais absolument aller le voir, car pour moi rien de tel qu’un écran géant, une salle noire, pour apprécier au mieux un film, mais l’occasion ne s’est pas présentée, j’ai donc remédié à cette situation quand j’ai vu que la bibliothèque que je fréquente (pas celle où je travail, une autre) avait le DVD.

Adapté d’un conte populaire japonais « Le couper de bambou », un des textes fondateurs de la littérature japonaise, Kaguya, « la princesse lumineuse », est découverte dans la tige d’un bambou par des paysans. Elle devient très vite une magnifique jeune femme que les plus grands princes convoitent : ceux-ci vont devoir relever d’impossibles défis dans l’espoir d’obtenir sa main.

conte affiche.jpg

Que vous dire de mon visionnage, à part que j’ai été captivé, abasourdi par l’histoire qui se déroulait sous mes yeux !
Tout n’y ai que douceur et délicatesse, c’est un pur bonheur.

J’ai adoré les dessins à l’aquarelle, ça change des dessins numériques et ça apporte une dimension plus calme que ce dont on a l’habitude avec les dessins animés actuels (Ah, c’était mieux avant ! … Pardon, j’ai pas pu résister ^^)

conte paysage.jpg

Côté ambiance, j’ai eu l’impression d’être dans un univers similaire à celui d’Arietty, le petit monde des chapardeurs ou des Souvenirs de Marnie (deux coups de cœur !), je ne sais pas si vous comprenez ce que je veux dire, car les scénarios sont totalement différents, mais c’est au niveau du calme et de la douceur que j’ai ressenti des similitudes.

Côté histoire, je dois bien dire que j’ai tout simplement adoré !
Les « caprices » de la princesse me rappelle un peu ceux de Peau d’Âne, quand cette dernière chercher à échapper à l’amour fou de son père.
Et je dois bien avouer que voir ses prétendants échouer lamentablement m’a fait sourire.

conte caprice.jpg

Je vais peut-être arrêter là les digressions concernant ce film, car vous l’aurez aisément compris : je vous recommande bien volontiers ce film, et si jamais vous ne l’avez pas encore vu, je ne peux que vous conseillez d’y remédier !
Et pour ceux qui l’aurait déjà vu, que diriez-vous de le revoir ?

signature

 

3 commentaires sur “Le Conte de la princesse Kaguya – Isao Takahata

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s