Lire en couleurs 🎨·Romans

Changer l’eau des fleurs – Valérie Perrin

Bon alors, tout d’abord, je dois m’excuser auprès de la blogeuse à l’origine du challenge Lire en couleurs, car je publie cet article avec près de quinze jours de retard, en effet il était prévu dans la cadre de Lire en couleur#Rose, du mois de février !
J’ai honte !!
Mais bon je l’ai enfin bouclé et j’espère que le rendu vous plaira.
cover-lire-en-couleurs.png

Il y a plusieurs éléments qui m’ont plus dans ce gros roman, tout d’abord la douceur de l’histoire, croyez moi ça change des polars ou des romances pour adolescents. Ici on suit l’histoire d’une femme mûre, que la vie n’a pas épargné, loin de là, et portant l’auteure n’abuse pas de moment crus dérangeants pour le lecteur. Non elle évoque simplement des moments d’une vie.

Une vie qui peut parfois paraître lente et monotomne. Le début du livre est plutôt lent, je ne voyais pas où l’auteure voulait en venir et pourtant une fois que  »l’enquête  » est lancée, on veut comprendre ! Je ne peux pas vous dire de quoi il retourne sans vous spoiler un des éléments clé de l’histoire, mais sachez que Violette a vécu un événement plus que traumatisant et que ce dernier a régi plus de la moitié de sa vie !
L’histoire est découpée tantôt dans le présent, tantôt dans le passé. C’est fluide et ça permet de comprendre (un peu) mieux le personnage de Violette. Et puis ça ajoute un peu de suspense, si je peux appeler ça comme ça.
Il y a quelque chose dans ce roman qui m’a fait m’accrocher, pourtant je le trouvais trop lent, trop descriptif … mais je l’ai tout de même terminé au beau milieu de la nuit !

Cependant, et comme je vous le disais à l’instant, il a fallu que je m’accroche pour terminer ce roman. En effet j’ai eu du mal avec le style de l’auteure, c’est peut-être uniquement le cas dans ce roman, mais sa manie de toujours ajouter des détails me saoule. Trop de détails, tu le détail.

D’autant que Violette Toussaint, la protagoniste principale de l’histoire, a la fâcheuse tendance de m’agacer. Je veux bien prendre en compte qu’elle a eu une vie compliquée, mais des fois j’ai envie de la secouer ! Elle et les nombreux autres personnages aux noms parfois bien loufoques, tel que les trois crocs-morts qui se prénomment « Pierre, Paul et Jacques ». Ca m’a donné l’impression d’écouter une histoire inventée à la va-vite par un parent à la demande son enfant.

Je ne sais pas si les difficultés que j’ai eu à termier ce roman venaient de ces broutilles ou de la lenteur du récit, mais en tout cas j’aurai volontiers coupé des passages entiers de l’histoire !

En somme je reste mitigée face à ce roman.
J’ai de nombreuses choses à lui repprocher, et pourtant je l’ai vraiment apprécié, allez comprendre !
Et c’est pourquoi, malgré le flou dans lequel ce livre m’a laissé, je vous le recommande tout de même, car n’oubliez pas qu’il renferme une magnifique histoire de vie et de courage !

signature

Publicités

3 commentaires sur “Changer l’eau des fleurs – Valérie Perrin

  1. Ne t’inquiètes pas, ta chronique peut sortir un peu plus tard, du moment que tu ne triches pas en lisant les livres à l’avance ou en retard, aucun souci ! Peux-tu juste me rappeler la consigne pour laquelle tu as choisi ce livre ?

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s