Lire en couleurs 🎨·Romans

L’amie prodigieuse, le nouveau nom (tome 2) – Elena Ferrante

Il arrive avec un peu de retard, mais voici enfin l’article consacré au second tome de L’Amie prodigieuse d’Elena Ferrante et qui, souvenez-vous, faisait parti de ma sélection pour Lire en couleurs de mars.

cover-lire-en-couleurs.png

Le soir de son mariage, Lila, seize ans, comprend que son mari Stefano l’a trahie en s’associant aux frères Solara, les camorristes qu’elle déteste. De son côté, Elena, la narratrice, poursuit ses études au lycée. Quand l’été arrive, les deux amies partent pour Ischia. L’air de la mer doit aider Lila à prendre des forces afin de donner un fils à Stefano.

Le nouveau nom-chat
Et un bisou de Calamity-Cat, un ! 
Le second tome de cette saga m’aura occupé durant de nombreuses heures de lectures, malheureusement pas parce qu’il était passionnant, mais plutôt le contraire … allez je vous explique !

Si j’ai particulièrement aimé le premier tome de cette saga, dont vous pouvez retrouver mon avis en suivant le lien, ce ne fut pas le cas ici.

L’histoire se poursuit dans la lignée directe du premier tome, avec les retombées du mariage de Lina et Stefano Caricci. Dans l’ensemble on retrouve les mêmes personnages que durant le premier tome, avec l’ajout de quelques petits nouveau (notamment un ami de Nino ou encore les enfants de la professeure de lycée d’Elena). Chacun d’entre eux a vieilli et poursuit sa route.

Si dans le premier tome j’ai aimé découvrir la Naples des années 50-60, ici cet élément est passé au second plan, en effet le tome se concentre, presque uniquement, sur la vie des deux héroïnes. Je trouve ça un peu dommage, j’aurai aimé en apprendre plus sur cette époque bouillonnante de la péninsule italienne.

Dans ce tome, Elena continu de reconstituer ses souvenirs aux côtés de la fougueuse (ou devrais-je dire emmerdeuse ?) Lina.
Et oui, car cette dernière, qui était déjà une enfant terrible dans le premier tome se révèle ici être une affreuse bonne femme ! Rien ne semble jamais lui convenir, et si au début je comprenais sa rébellion face à la trahison de son tout nouveau mari, j’ai fini par être lassée de ses caprices et de son humeur inconstante.

D’autant que son amie de toujours n’est pas en reste, Elena développe au fil des pages sa jalousie, non sans raison au vu de la trahison que lui impose Lila, mais tout de même autant de rancœur c’est épuisant moralement …

Elena Ferrante a toujours une écriture douce qui m’a tout de même permis de pousser toujours plus loin ma lecture et ainsi de terminer ce second tome.

Un tome qu’il m’a était difficile de lire, car il reflète une expérience personnelle de rupture amicale …

signature

 

Publicités

2 commentaires sur “L’amie prodigieuse, le nouveau nom (tome 2) – Elena Ferrante

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s