Mangas

Souvenirs d’Emanon – Shinji Kajio & Kenji Tsuruta

Dans un premier temps, merci à l’un des vendeur de la librairie Le Renard doré, pour m’avoir conseillé ce titre, je l’ai dévoré !

1967, dans le sud du Japon. Loin des événements qui agitent le monde, un étudiant prend le chemin du retour après un voyage d’errance. Une longue nuit en ferry s’annonce. Alors qu’il cherche à oublier une énième déception amoureuse en se plongeant dans ses romans de SF, une intrigante jeune femme s’installe à ses côtés.

Fumant cigarette sur cigarette, elle a pour unique bagage un sac à dos marqué des initiales « E. N.’ Son nom ? Emanon, ou « no name’ lu à l’envers… Elle aussi voyage seule et sans but apparent. D’abord peu bavarde, les yeux dans le vague, elle se rapproche du jeune homme, car il lui rappelle un ancien amour… datant de plusieurs siècles !

Au fil de la conversation, elle lui dévoile son secret : sous ses airs d’étudiante, elle cache une âme vieille de trois milliards d’années ! Ses souvenirs remontent au plus profond des âges, avant même l’apparition de l’humanité. Son récit dépasse toutes les histoires de SF. Cette nuit en compagnie d’Emanon va bouleverser à jamais la vision du monde du jeune voyageur…

P_20190515_204636_1

Ne vous fiez pas à son grand format, qui pourrait vous induire sur la fausse piste d’une lecture longue, ici la lecture est rapide. Très rapide même tant je me suis vite prise au jeu de l’histoire que nous conte avec brio Shinji Kajio & Kenji Tsuruta.

Au vu du résumé, l’histoire peut vous semblez tordue et croyez-moi … elle l’est !
Une fille qui aurait des souvenirs vieux de plusieurs siècles, remontant jusqu’à la création de l’Univers, ça pourrait passer si on étaient dans un univers fantastique, magique ou que sais-je encore, or on est ici dans un univers tout ce qu’il y a de plus classique, de plus terre à terre. Et là vous pourriez-vous dire que ça va coincer … eh bien non, et en ça l’auteur réussi un tour de force. Je ne vous expliquerai pas comment, au risque de vous gâcher votre future lecture, car oui vous devez le lire, sachez juste qu’il réussi à faire accepter cette situation d’une manière douce et délicate.

L’acceptation de cette situation, pour le moins étonnante, est sûrement accentuée par les dessins tous plus magnifiques les uns que les autres de Kenji Tsuruta, le tout étant sublimé par ce grand format que nous a réservé les éditions Ki-oon.

En somme, vous l’aurez compris au travers de ces quelques lignes, Les souvenirs d’Emanon sont pour moi le début d’un coup de cœur et j’ai hâte de pouvoir lire les deux autres tomes (indépendants) qui compose ce triptyque, Errances d’Emanon et Mirages d’Emanon.

signature

 

3 commentaires sur “Souvenirs d’Emanon – Shinji Kajio & Kenji Tsuruta

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s