Mangas

Les Montagnes hallucinées (tome 1) – Gou Tanabe

Je poursuis ma lecture des grands classiques de la littérature adaptés en mangas, après Voyage au centre de la Terre, c’est cette fois-ci aux Montagnes Hallucinés que je m’attaque. Notez que je reste dans le thème de l’exploration scientifique.

P_20190515_204201_1
Une couverture magnifique, qui fait ressembler cet ouvrage à un carnet de notes scientifiques.

Depuis le temps que cette lecture me faisait envie, j’ai enfin eu l’occasion de la découvrir ! C’était la première fois de ma vie de lectrice que je lisais du Lovecraft (à 26 ans, il n’est jamais trop tard), si vous êtes dans la même situation que moi je vous propose un petit résumé pour que vous puissiez vous mettre dans le bain de cette histoire pour le moins dérangeante …

Année 1930, nous voilà propulsés aux côtés de nombreux spécialistes désireux de révolutionner le monde scientifique. L’ingénieur Padobie, le professeur Dyer, le biologiste Lake. À la conquête de l’Antarctique et de ses contrées inexplorés, ces derniers sont bien déterminés à marquer l’histoire de leurs noms. Les voilà livrés à une terre inconnue, un climat extrême.

Suite à un message envoyé par l’équipe de Lake, qui annonce une découverte extraordinaire avant de sombrer dans le silence, une expédition de sauvetage est dépêchée sur place et découvre le campement en ruines du Pr Lake. Sur place, des squelettes humains dépouillés de leur chair laissent imaginer les scènes d’horreur qui ont pu se dérouler. Plus perturbantes encore : les immenses montagnes noires aux pics acérés au pied desquelles le Pr Lake et ses compagnons ont rendu l’âme… Ces terres désolées semblent cacher de terribles secrets. Gare aux imprudents qui oseraient s’y aventurer !

Ce premier tome ce consacre essentiellement aux débuts de l’expédition dans l’Antarctique, avant même que le Professeur Lake ne décide de partir à la découverte de terres encore plus éloignées, se séparant ainsi du reste du groupe de scientifiques. Près de hautes montagnes noires il fait alors une découverte pour le moins époustouflante au fond d’une grotte : des organismes vivants semblant datés de la préhistoire et présentant une forte ressemblance avec des dieux mythiques. Êtres mystérieux qui semblent prendre vie grâce aux dessins, à la limite de la gravure, que nous offre Gou Tanabe, et qui apportent une dimension encore plus grave à l’histoire qui se déroule sous nos yeux.

Ce coup de crayon rend les personnages facilement identifiables (même si à la fin, ce n’est plus grave si on ne les reconnaît pas étant donné qu’ils finissent en charpie). A chaque page j’ai eu l’impression de ressentir les mêmes sensations que les protagonistes, d’être à mon tour écrasée par ces déserts de glace.

Même si ce premier tome ne semble être qu’une mise en situation, l’histoire qui nous y est contée est intéressante. L’horreur des situations vécues par les différents protagonistes est essentiellement suggérée, nous laissant tout le loisir d’imaginer l’effroi que les personnages ont pu vivre. Et que l’on imagine sans peine grâce aux dessins époustouflants du mangaka et du grand format réservé à cette magnifique édition.

J’ai littéralement dévoré cette lecture tant l’univers qui se déroulait sous mes yeux était fascinant, j’étais subjuguée.

Du suspense, de la tension, un travail stylistique d’une grande qualité en somme j’ai une envie folle de découvrir la suite !

signature

Publicités

11 commentaires sur “Les Montagnes hallucinées (tome 1) – Gou Tanabe

      1. Ah, il y a en effet des descriptions, mais ce n’est pas dérangeant chez Lovecraft. Limite, le manga (bien que très beau) gâchais un peu la représentation que je m’étais faite de l’univers.

        Aimé par 1 personne

      2. Je ne connais pas du tout, mais je regarde si je peux le trouver à la médiathèque ( ça tombe bien j’ai une stagiaire qui sait pas quoi faire d’elle aujourd’hui, je vais l’envoyer fouiller en magasin >< Oui j'ai honte 😉 )

        Aimé par 1 personne

      3. Ah non, je ne les ai pas lus ceux là, je ne connais que Les montagnes Hallucinées et La couleur tombée du Ciel.
        mais il parait que tout ce qui se rapporte à Cthulhu est plutôt bon.

        Aimé par 1 personne

      4. Il me semble avoit le Mythe de Cthulhu il y a un moment, mais il y a tellement de textes qui en parle que c’est possible qu ça ne soit pas du tout du Lovecraft ><
        Dans mes souvenirs c'était un texte court et très bizarre qui décrivait Cthulhu comme étant un dieu avec des ailes de chauve-souris

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s