Lire en couleurs 🎨·Mangas

Un coin de ciel bleu – Takamichi

Bonjour à tous, j’espère que tout le monde va bien. De mon côté ça va, mais aujourd’hui je dois encadrer la stagiaire que l’on a à la médiathèque, et j’avoue que cela ne m’enchante pas trop. En règle générale j’aime transmettre ma passion pour mon métier et donner la même envie que celle qui m’habite, mais là je suis confrontée à une stagiaire d’une cinquantaine d’année qui n’est ici que par obligation ce qui complique ma tâche, mais passons, vous n’êtes pas venu pour m’entendre me plaindre. J’arrête donc là mes lamentations et je passe à l’article concernant la série Un coin de ciel bleu, de Takamichi éditée chez Nobi Nobi.

p_20190606_100309_1.jpg

Les dessins sont terriblement mignons, au travers d’eux transparaît la fraîcheur, la spontanéité et la bonne humeur des personnages qui composent cette série. D’autant que l’intégralité des dessins sont colorisés, ce qui m’a un peu étonné, mais je n’ai pas trouvé cela désagréable, je m’y suis rapidement habituée.

Cette série complète en trois tomes, nous conte la très belle amitié qui lit nos trois personnages principaux, Haruka, Yuki et Misaki toutes trois lycéennes dans un province maritime japonaise.

Chacune sa personnalité propre, que l’on découvre au fil de leurs (més)aventures. Haruka est la farfelue du groupe, Yuki est plutôt une élève studieuse et à tendance maniaque, ce qui provoque parfois des scènes amusantes. Et pour finir Misaki, la fleur bleue du groupe, amoureuse d’un camarade, elle n’a de cesse de mettre dans des situations embarrassantes qui l’a font passer aux yeux de certains élèves pour une warrior !

Chaque tome est composé de très courts épisodes de huit pages (c’était l’une des contraintes de la mangaka, comme elle l’explique à la fin du dernier tome), qui n’ont pas forcément de rapport entre eux. J’ai trouvé cela dommage que ça ne soit pas une histoire continue, j’aurai aimé en apprendre plus sur les trois protagonistes.

A la fin de chaque tome, ce trouve des pages réservées à des informations complémentaires sur l’histoire, j’ai particulièrement apprécié le lexique imagé, il est très complet qui nous permet de découvrir des éléments essentiels de la culture nippone.

En somme ce fut une lecture divertissante, mais hélas pas mémorable, cependant si vous êtes à la recherche d’une lecture rafraîchissante et peu onéreuse pour cet été, elle me semble convenir à merveille. signature

 

 

 

Au cas où vous auriez oublié, je vous rappel que ce titre faisait parti de ma sélection pour le challenge « Lire en couleurs » du mois de juin 🍊, il répondait à la consigne « lire un livre graphique : BD, manga, etc. »

cover-lire-en-couleurs.png

 

4 commentaires sur “Un coin de ciel bleu – Takamichi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s