Romans

Soeurs – Bernard Minier

Bonjour à tous, aujourd’hui je vous propose une chronique du livre Soeurs de Bernard Minier. Ce fut ma première incursion dans le monde de l’auteur, mais certainement pas la dernière.

Soeurs_Bernard_Minier_couverture

Ce roman, dont vous pourrez retrouver le résumé ci-dessous, se déroule sur vingt-cinq ans. Oui ça peut paraître long, mais une élipse temporelle nous fait passer de 1993 à 2018 en tournant seulement une page. Et oui la littérature c’est parfois magique !

Mai 1993. Deux sœurs sont retrouvées mortes en bordure de Garonne, vêtues de robes de communiantes, elles se font face.
Le jeune Martin Servaz, qui vient d’intégrer la PJ de Toulouse, participe à sa première enquête. Très vite, il s’intéresse à Erik Lang, célèbre auteur de romans policiers à l’œuvre aussi cruelle que dérangeante.
Les deux sœurs n’étaient-elles pas ses fans ? L’un de ses plus grands succès ne s’appelle t-il pas La communiante ? L’affaire connaît un dénouement inattendu et violent, laissant Servaz rongé par le doute : dans cette enquête, estime t-il, une pièce manque, une pièce essentielle.
Février 2018. Par une nuit glaciale, l’écrivain Erik Lang découvre sa femme assassinée… elle aussi vêtue en communiante. Vingt-cinq ans après le double crime, Martin Servaz est rattrapé par l’affaire. Le choc réveille ses premières craintes. Jusqu’à l’obsession.
Une épouse, deux sœurs, trois communiantes… et si l’enquête de 1993 s’était trompée de coupable ?
Pour Servaz, le passé, en ressurgissant, va se transformer en cauchemar. Un cauchemar écrit à l’encre noire.

Le personnage principal de ce roman, le Capitaine Martin Servaz, qui se trouve être un personnage récurent des romans de Minier, m’a semblé être un homme sympathique, pas bougon, droit dans ses bottes et ne faisant pas cavalier seul (enfin …). Ce dernier couplet à une enquête tordue à souhait, au moins autant que les protagonistes qui la composent (non je vous dirais pas de qui je veux parler, mais sachez qu’ils sont pas net dans ce bouquin !) m’a permis de passer un très bon moment de lecture.

Un livre où le glauque, les images cruelles n’ont pas leur place (idéal si on aime pas le trop sordide).

Du suspense et un retournement de situation dans les dernières pages que j’ai grandement apprécié !

Il vous faut tout de même savoir que ce roman fait intervenir de nombreux éléments des titres précédents de l’auteur, un point qui ne m’a cependant pas du dérangée, car l’auteur trouve le moyen de ne pas perdre son lecteur. Deux très bons points pour lui, car en plus de ne pas avoir été perdu, j’ai maintenant envie de découvrir ses précédents romans.

Si au départ j’avais sélectionné ce titre pour la simple et bonne raison que j’avais une nouveauté de trop par rapport à la place dont je disposais sur mon étagère de nouveautés « lecture confort » (mais si vous savez, ces livres écrits en gros caractères pour les lecteurs ayant des difficultés à voir les petites lettres !), je n’ai pas étais déçue de mon choix, ce fut vraiment une bonne lecture !

signature

 

3 commentaires sur “Soeurs – Bernard Minier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s