Lire en couleurs 🎨·Romans

Octobre – Søren Sveistrup

Bonjour à tous, aujourd’hui je vous propose de retrouver mon avis concernant Octobre, de Søren Sveistrup, un titre que j’avais sélectionné pour Lire en couleurs du mois d’octobre (comment ça je suis en retard ? ^^).

Octobre - couverture

J’ai tombé ce livre en deux nuits, et même s’il ne m’a pas déclenché de coup de cœur, croyez moi il est efficace !

Début octobre. La police fait une découverte macabre dans une banlieue de Copenhague. Le corps d’une femme amputée d’un main est retrouvé, au-dessus de sa tête pend un petit bonhomme en marrons.
Naia Thulin et Mark Hess, les deux inspecteurs chargés de l’enquête, ne tardent pas à découvrir que le bonhomme en marrons est porteur de mystérieuses empreintes, celle d’une fillette enlevée un an plus tôt et présumée morte. Mais un suspect a déjà avoué et le dossier semble clos.
Quelques jours plus tard, on découvre une deuxième femme assassinée suivant le même mode opératoire. Thulin et Hess s’engagent dans une course contre la montre, car ils en sont convaincus : le meurtrier est en mission et il n’en a pas encore terminé …

Si mes souvenirs sont bons, c’est mon premier roman danois. Et après ma lecture du titre de Morgan Audic, De bonnes raisons de mourir qui se déroulait essentiellement à Tchernobyl, me voici embarquée à bord d’un voyage sans retour vers le Danemark.

Dans ce roman conséquent (633 pages tout de même), on trouve peu de personnages, ce qui facilite la compréhension de l’histoire, notamment quand il s’agit des deux personnages principaux, un duo de flic peu engageants de prime abord mais qui sont faciles à cerner. Naia Thulin, une flic brillante et mère célibataire a ses heures perdues. Mark Hess, quant à lui, est un ex-membre d’Europol renvoyé dans ses pénates danoises pour cause d’insubordination, si au départ il m’a semblé être particulièrement tête à claque, il se révèle avoir un flair d’excellent flic au fur et à mesure que l’enquête prend en consistance et que les morts s’amoncellent.

Octobre, c’est une histoire comme je les aime, bien tordue et a tiroirs où le passé resurgit et vient bousculer le présent. Avec un méchant impossible à saisir jusqu’à la dernière seconde et qui nous plonge en Enfer à chacune de ses effroyables actions, le tout sur fond de vengeance et de culpabilité enfouie sous le poids des années.

Une histoire où le suspense règne en maître. A différentes reprises, j’ai eu envie de sauter des passages qui me mettaient trop les chocottes (genre quand le méchant décide, de manière bien sadique, d’observer Thulin depuis une fenêtre de son domicile).

Par contre, je n’ai pas apprécié le style de l’auteur. En effet, à de nombreuses reprises, j’ai eu l’impression d’être confrontée à des indication scéniques plutôt qu’à un roman. L’auteur mélange à de très nombreuses reprises le passé, le présent et si ça ne m’a pas perdu dans l’histoire ça a rendu ma lecture chaotique.

En somme un (très) bon titre où le climat est aussi glaçant que l’histoire et qui vous fera passer l’envie d’aller récolter des châtaignes en forêt !

cover-lire-en-couleurs.png

signature

 

2 commentaires sur “Octobre – Søren Sveistrup

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s