Mangas

The Killer inside (tomes 1 et 2) – Shôta Itô & Hajime Inoryuu

Bien le bonjour,

Aujourd’hui je vous propose de découvrir mon avis sur une série que j’ai découvert très récemment et qui est disponible chez Ki-Oon. Cette série m’était jusqu’à présent inconnue et si jamais vous vous trouvez dans le même cas de figure que moi je vous propose de découvrir de quoi il retourne avec un résumé :

À première vue, Eiji, discret et maladroit, ne se démarque pas de la foule des étudiants de sa fac… Pourtant, il tente depuis longtemps de faire oublier au monde que son défunt père n’était autre que le tueur en série LL, tristement célèbre pour les horribles tortures infligées aux jeunes femmes qu’il a assassinées.
Après des années passées à fuir la presse, Eiji a enfin réussi à trouver sa place. Mieux, il se réveille un matin avec une des plus belles filles du campus à ses côtés ! Elle lui avoue être tombée amoureuse de lui lorsqu’il l’a sauvée des griffes d’une brute épaisse. Un vrai conte de fées… dont le jeune homme n’a aucun souvenir ! Les trois derniers jours sont un trou noir dans sa mémoire, comme si quelqu’un d’autre avait vécu dans son corps à son insu… Et, pendant son amnésie, un cadavre de femme mutilé a été retrouvé dans le quartier. Pour la police, ça ne fait aucun doute : c’est du LL tout craché…

Comme j’ai pu le lire sur internet, cette série frappe fort, très fort même avec un scénario noir et surtout une atmosphère oppressante qui nous contraint, nous lecteurs ainsi que le personnage principal Eiji, à se méfier de tout le monde. En effet Eiji, boulet de son état (et accessoirement fils d’un serial killer officiellement décédé) se retrouve violemment confronter à des pertes de mémoire, des moments d’absence qui peuvent durer plusieurs jours et durant lesquels un autre que lui semble prendre possession de son corps et de son esprit. Ces moments ne nous sont pas dévoilés en direct et la plupart du temps on découvre ce que son double a commis comme forfait (vols, violences et autres joyeusetés) quand Eiji le découvre à son tour. Si cela constitue un excellent moyen de faire grimper la tension et de nous tenir en haleine, c’est aussi terriblement frustrant car cela m’oblige presque à craindre pour la vie d’Eiji, alors que, soyons honnête, ce personnage me donne plus envie de lui mettre des baffes tant il est nul et désespérant que de le sauver !

Comme pour chaque manga, je pourrais maintenant vous parler du trait, qui est ici pas désagréable mais bien loin d’être marquant, d’autant que si je devais regretter une chose dans ce titre, c’est les expressions faciales de certains personnages qui sont parfois … ratées ! Ils sont laids tout simplement. Cela concerne principalement Eiji, le personnage principal quand il est surpris.
Pour le reste, le dessin est plutôt bien. Il transmet assez fidèlement la notion de violence qui règne entre les pages de ce titre.

Toujours est-il que je suis désormais bien accrochée à l’histoire proposée par Shôta Itô & Hajime Inoryuu, et que j’attends de pouvoir découvrir le troisième tome de cette histoire sorti début octobre en France. La suite de cette folle histoire paraitra en début d’année prochaine, reste à savoir si elle nous apportera des réponses où si elles viendront dans les tomes suivants (côté Japon, la série compte aujourd’hui 7 tomes, mais elle est toujours en cours de publication).

3 commentaires sur “The Killer inside (tomes 1 et 2) – Shôta Itô & Hajime Inoryuu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s