Uncategorized

Bal tragique à Windsor – S. J. Bennett

Bonjour, bonjour !
Depuis quelques années maintenant, mes lecteurs me parlent souvent de la série à succès, Agath Raisin que l’on doit à l’auteure britannique M.C Beaton. Or il se trouve que je n’ai pas encore trouvé le courage de m’y essayer (shame on me).
Mais il se trouve que S.J. Bennett m’a permis, sinon de rétablir la situation, mais tout de même de m’essayer à ce genre de littérature, à savoir des romans policiers saupoudrés de légèreté et d’humour so british !

Quand Miss Marple rencontre The Crown !

Windsor, printemps 2016. La reine Elizabeth II s’apprête à célébrer ses 90 ans et attend avec impatience la visite du couple Obama. Mais au lendemain d’une soirée dansante au château, un pianiste russe est découvert pendu dans le placard de sa chambre, quasiment nu. Shocking!

Lorsque les enquêteurs commencent à soupçonner son personnel d’être impliqué dans cette sordide affaire, Sa Majesté, persuadée qu’ils font fausse route, décide de prendre les choses en main. Mais être reine a ses inconvénients, et notamment celui de ne pas passer inaperçue. C’est donc Rozie, sa secrétaire particulière adjointe, qui va l’aider à démêler ce sac de nœuds… God save the Queen du cosy crime !

J’ai eu l’occasion de découvrir ce premier opus lors d’un récent voyage à Paris (les retard de la SNCF nous offrant de précieuses minutes de lectures supplémentaires !), et je dois vous dire que je l’ai dégusté comme un bon thé bien chaud en une petite après-midi.

L’histoire que vous venez de découvrir dans le résumé ci-dessus ne casse pas trois pattes à un canard certes, mais elle a tout de même le mérite d’être bien écrite, bien ficelée et surtout ponctuée du sourire en coin et de coup d’œil pétillants proposés par la plus connue des reines, Sa Majesté Elisabeth II.

Au début, je craignais que la reine ne soit qu’un produit d’appel, or il se trouve qu’elle est bien présente, pour le meilleur et pour le rire. J’ai adoré suivre ses péripéties, entre ballades à poney et dégustation de thé. L’auteure a su transformer cette personnalité culte et bien réelle en un personnage de fiction adorable. Il en va de même pour sa secrétaire particulière, Rosy, qui l’accompagne dans ce premier opus.

5 commentaires sur “Bal tragique à Windsor – S. J. Bennett

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s