Lire en couleurs 🎹·Mangas·Romans

C’est mardi, que lisez-vous ? #6

Nouvelle semaine, nouveau « C’est mardi, que lisez-vous ? » !

illustration mardi que lisez-vous
Poulpe trop choupinou 🐙

 

MĂȘme principe que d’habitude, : chaque lundi mardi, je rĂ©pondrai Ă  3 questions :

Qu’ai-je lu la semaine passĂ©e ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Ce que j’ai lu cette semaine :

changer-l-eau-des-fleurs-tea-9782226429537_0

J’ai enfin terminĂ© ce roman commencĂ© il y a un sacrĂ© bout de temps. J’ai eu beaucoup de mal Ă  rentrer dans l’hsitoire, mais je ne suis pas déçue de m’ĂȘtre accrochĂ©e, car au final, c’est une trĂšs belle histoire !

Je suis en train de lire :

Dans le cadre de Lire en couleur #Vert, j’ai dĂ©cidĂ© de lire le second tome de la saga nappolitaine d’Elena Ferrante, qui fait suite Ă  celui-ci, pour l’instant j’ai lu environ 150 pages, et … il ne m’emballe pas !

J’ai commencĂ© Maudit Cupidon hier tant que j’Ă©tais chez le kinĂ©, ça m’a l’air assez loufoque, mais au moins ça a le mĂ©rite de me changer les idĂ©es en proposant un texte bien moins sombre que celui de Maxime Chattam.

9782367625737-001-T

AprĂšs avoir Ă©coutĂ© Une main encombrante d’Henning Mankell, je me suis choisi un nouveau livre lu, L’Appel du nĂ©ant de Maxime Chattam. Actuellement je suis arrivĂ©e Ă  un peu plus de la moitiĂ© du roman, je le trouve bien, mais il ne me transcende pas comme a pu le faire La Conjuration Primitive il y a quelques annĂ©es.

Ce que je lirai ensuite :

Fandom entre Ă©galement dans ma nouvelle sĂ©lection pour Lire en couleurs, je l’ai rĂ©cupĂ©rĂ© samedi dernier Ă  la bibliothĂšque, mais je n’ai pas encore eu l’occasion de l’ouvrir.

signature

 

Publicités
Lire en couleurs 🎹·Mangas·Romans

PAL #5 – Fais tes bagages Cri-Kee, on dĂ©mĂ©nage !

Une fois de plus, j’ai Ă©tĂ© raisonnable et j’ai terminĂ© ma PAL de fĂ©vrier dans les temps (2019 commence bien, j’espĂšre que ça continuera !), par consĂ©quent je dĂ©bute, pour le second mois consĂ©cutif, une nouvelle pile vierge.

  • Fandom, Anna Day *
  • L’Amie prodigieuse, le nouveau nom (tome 2), Elena Ferrante *
  • L’appel du nĂ©ant, Maxime Chattam (livre audio)
  • La coupure, Fiona Barton
  • Le couple d’Ă  cĂŽtĂ©, Shari Lapena

 

  • Erased-Re (tome 9), Sanbe Kei
  • Beastars (tomes 1 et 2), Paru Itagaki *
  • Voyage au centre de la Terre (tome 1), Norihilo Kurazono et Jules Verne
  • Don’t worry be happy (tomes 1 Ă  4), Kaori Hoshiya
  • Le veilleur des brumes (tome 1), Robert Kondo

 

Chacun des titres qui est suivi par une astĂ©risque correspond Ă  un titre pour le challenge « Lire en couleurs« , ce mois-ci, comme vous l’avez peut-ĂȘtre dĂ©jĂ  vu, sera consacrĂ© Ă  la couleur verte.

 

signature

Lire en couleurs 🎹

Lire en couleurs #Vert

On se retrouve pour la troisiÚme fois cette année pour le petit article concernant le challenge Lire en couleurs.
Les rĂšgles n’ont pas changĂ© et si elles vous intĂ©resse, je vous laisse suivre le lien.

cover-lire-en-couleurs.png

 

Mars c’est le mois du printemps, des premiers rayons de soleil, de l’Ă©closion des premiĂšres fleurs 🌾 … du coup j’ai choisi la couleur verte 🌿.
Le mois dernier j’ai rĂ©ussi, une fois de plus, Ă  me tenir Ă  carreaux et Ă  ĂȘtre dans les temps (ou presque, puisque j’ai terminĂ© Changer l’eau des fleurs dĂ©but mars, mais comme ma rĂ©servation Ă  la bibliothĂšque n’a seulement Ă©tait disponible le 26/02, c’Ă©tait un peu compliquĂ© de le terminer en seulement deux jours … ) pour rendre les chroniques des livres que j’avais choisi. J’espĂšre que ça sera le cas une fois encore, mais que cette fois je ne serai pas trop déçue de mes choix (plus j’y repense, plus je me dis que je suis terriblement déçue par L’homme idĂ©al existe, il est quĂ©bĂ©cois) … Bref assez bavasser !
Accrochez-vous mes jeunes pousses printaniĂšres đŸŒ±, c’est parti pour les livres que j’ai choisi de lire tout en essayant de respecter les consignes suivantes :

đŸŒŒđŸŒŒđŸŒșđŸŒŒđŸŒŒ

– Un livre dont l’auteur(e) est italien(ne)

✿ L’amie prodigieuse, tome 2 : Le nouveau nom / Elena Ferrante

Une rĂšgle qui tombe Ă  pic, l’annĂ©e derniĂšre j’ai commencĂ© la saga « L’amie prodigieuse » d’Elena Ferrante, j’ai trouvĂ© le premier tome trĂšs prenant, vous pouvez d’ailleurs retrouver mon avis par ici. Cette rĂšgle sera donc l’occasion de lire le second tome de cette saga.

– Un livre de genre science-fiction/fantastique/fantasy

✿ Fandom : aucune histoire mĂ©rite qu’on meure pour elle / Anna Day

Ce roman m’a fait de l’Ɠil pendant prĂšs de deux semaines du haut de l’Ă©tagĂšre des nouveautĂ©s ado, et au moment oĂč j’ai voulu l’emprunter … il avait disparu, empruntĂ© par un abonnĂ© ! Rah que le mĂ©tier de bibliothĂ©caire est cruel !

– Le titre comporte un nom d’animal

✿ Bon pour cette rĂšgle lĂ , j’ai pas encore d’idĂ©e, mais je la trouvait choupinette (et elle a Ă©tĂ© validĂ© par Dame Chat Ă  la maison).
Je reste ouverte Ă  toutes propositions, donc n’hĂ©sitez pas Ă  me faire des suggestions en commentaires ! 😀


INFO !
Le titre choisi est le manga Bestars de Paru Itagaki. Je remercie une fois de plus la blogueuse en chef de ce challenge pour son accord.

 

signature

Lire en couleurs 🎹·Mangas·Romans

C’est mardi, que lisez-vous ? #5

Nouvelle semaine, nouveau « C’est mardi, que lisez-vous ? » !

illustration mardi que lisez-vous
Poulpe trop choupinou 🐙

 

MĂȘme principe que d’habitude, : chaque lundi mardi, je rĂ©pondrai Ă  3 questions :

Qu’ai-je lu la semaine passĂ©e ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Ce que j’ai lu cette semaine :

 

Une main encombrante aura Ă©tĂ© mon tout premier Henning Mankell, mais aussi mon tout premier livre audio ! En effet, certains le savent dĂ©jĂ , je fais prĂšs de 3h de voiture chaque jour pour me rendre et revenir de mon travail, par consĂ©quent j’ai moins de temps pour lire et le livre audio s’est imposĂ© comme une Ă©vidence.

 

Je suis en train de lire :

ferrante.jpg

J’ai sĂ©lectionnĂ© ce roman, qui fait suite Ă  celui-ci, dans le cadre de Lire en couleur #Vert, dont je parlerai prochainement.

Ce que je lirai ensuite :

fandom.jpg

Ce roman rentre Ă©galement dans ma nouvelle sĂ©lection pour Lire en couleurs, mais pour l’instant il est en prĂȘt Ă  la bibliothĂšque, donc il va falloir que je patiente pour le lire (en espĂ©rant que le lecteur acteul le ramĂšne dans les temps !)

signature

 

BD·Lire en couleurs 🎹·Mangas·Romans

C’est mardi, que lisez-vous ? #4

Bienvenue Ă  tous, on se retrouve une fois de plus pour une nouvelle semaine et un nouveau rendez-vous de « C’est mardi, que lisez-vous ? »

illustration mardi que lisez-vous
Poulpe trop choupinou 🐙

 

Le principe est simple : chaque lundi mardi, je répondrai à 3 questions :

Qu’ai-je lu la semaine passĂ©e ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Ce que j’ai lu cette semaine :

Le livre de JerĂŽme Loubry a Ă©tĂ© un vĂ©ritable coup de cƓur, je ne manquerai pas de vous reparler trĂšs prochainement.

 

Je suis en train de lire :

changer-l-eau-des-fleurs-tea-9782226429537_0

Ce roman sera le dernier consacré à Lire en couleurs pour le mois de février et heureusement, car il ne me reste que trÚs peu de jours pour le chroniquer !

 

Ce que je lirai ensuite :

 

signature

Lire en couleurs 🎹·Romans

L’homme idĂ©al existe, il est quĂ©bĂ©cois – Diane Ducret

cover-lire-en-couleurs.png

DeuxiĂšme article consacrĂ© ce mois-ci au challenge « Lire en couleurs », le roman de Diane Ducret m’a laissĂ© une sensation trĂšs mitigĂ©e !

Explications …

Je n’ai pas choisi ce livre par hasard, il y a quelques temps de ça, une amie l’a reçu en cadeau et j’ai lu les premiĂšres lignes chez elle, Ă  cette Ă©poque il me semblait trĂšs prometteur, hĂ©las j’ai bien vite dĂ©chantĂ© au cours de ma lecture.

P_20190222_223359_1.jpg

Comm je vous le disais prĂ©cĂ©demment, tout commence bien, le livre dĂ©bute sur une scĂšne pour le moins cocasse (il paraĂźt que c’Ă©tait l’un des mots prĂ©fĂ©rĂ© de M. Lagerfeld, c’est donc d’Ă©poque de l’utiliser), notre future hĂ©roĂŻne se retrouve Ă  magasiner aux cĂŽtĂ©s d’un bel Ă©talon (caribou ?) canadien, recouverte de plus de couches de vĂȘtements que ma penderie ne peut en contenir, histoire de survivre au grand froid canadien, tout en devant veiller sur la progĂ©niture dudit spĂ©cimen canadien …

Mais comment diable a t-elle pu en arriver lĂ  ?!

Et c’est lĂ  que tout part en vrille (oui on est seulement au dĂ©but du roman !), l’auteure va nous reprendre la quasi intĂ©gralitĂ© de la vie sentimentale de son hĂ©roĂŻne en multipliant les comparaisons et autres mĂ©taphores plombantes. Car oui, j’ai trouvĂ© que le plus gros problĂšme de ce roman vient du style de l’auteure, je pensais avoir Ă  faire Ă  un roman lĂ©ger et je me retrouve Ă  lire des digressions longues de trente-six pieds. Je trouve qu’elle multiplie trop les comparaisons, en faire une c’est sympathique, deux c’est bien, quinze c’est lourd ! On a comprit, c’est bon, pas la peine d’enfoncer le clou aussi profondĂ©ment !

Enfin bref, si je fais abstraction de ses longs moments qui ont eu raison de ma concentration, je suis Ă©galement obligĂ©e de relever que ce livre regorge de clichĂ©s. J’Ă©tais prĂ©venue, par une autre blogueuse qui l’a aussi lu, mais je ne m’attendais pas Ă  ça. Je n’ai jamais eu l’occasion d’aller me geler le bout des orteils au QuĂ©bec, mais j’ai eu l’impression de passer de clichĂ© en clichĂ©, alors que ce roman oĂč l’hĂ©roĂŻne dĂ©couvre pour la premiĂšre fois le pays aurait Ă©tĂ© l’occasion de nous parler de choses inconnues du grand public.

Ah et puis j’allais oublier de vous parler de biduline, l’hĂ©roĂŻne (dont j’ai dĂ©jĂ  oubliĂ© le nom), elle est casse-pied Ă  toujours rĂ©flĂ©chir (tout ça pour dire des Ăąneries-pseudo-psychologique qu’on dirait tout droit sorties d’un vieux numĂ©ro de Cosmo)

Bon je pourrais m’arrĂȘter lĂ , mais … non ! Il faut absolument que je vous parle de la fin de roman, que j’ai d’abord pris pour un roman d’amour oĂč nos protagonistes allaient finir ensemble pour la vie, alors que … que nenni ! Non de Zeus, cette fin est tout simplement nase !!! J’y ai cru jusqu’au bout, mais non, il ne se passe rien.

Hum, c’est bon j’ai enfin vidĂ© mon sac de vilaineries, et je peux adoucir mes propos en vous parlant un peu de Gabriel. Ce mec est tout bonnement adorable, pas idĂ©al hein, il y a une nuance, Ă  mon sens il incarne plutĂŽt un idĂ©al de gentillesse et de patience. Et puis, comment ne pas rire dĂšs qu’il ouvre la bouche pour sortir l’une de ses expressions canadiennes, toutes plus incongrues pour notre basco-parigot d’hĂ©roĂŻne, qui donne souvent lieu Ă  des quiproquos trĂšs drĂŽles entre nos deux protagonistes.

signature

 

 

 

 

P.S. : En ce qui me concerne l’homme idĂ©al il existe bel et bien, mais il vient d’une contrĂ©e plus chaude oĂč le fado et les pasteis sont de mises !

 

 

Lire en couleurs 🎹·Romans

C’est mardi, que lisez-vous ? #3

MEA CULPA : J’ai publiĂ© mon article sans lui mettre de titre ! J’Ă©tais bien rĂ©veillĂ©e moi hier soir pas de problĂšme (ou alors je dormais dĂ©jĂ  ><)


Je sais que je me rĂ©pĂšte, mais je reconnais que je suis quelqu’un d’assez bouchĂ© parfois, et comme je suppose ne pas ĂȘtre seule sur cette planĂšte Ă  ĂȘtre dans ce cas lĂ … bref, je vous l’ai dĂ©jĂ  dis, mais vous allez dĂ©sormais avoir droit toutes les semaines au rendez-vous  »C’est mardi, que lisez -vous ?  »

illustration mardi que lisez-vous
Poulpe trop choupinou 🐙

 

Le principe est simple : chaque lundi mardi, je répondrai à 3 questions :

Qu’ai-je lu la semaine passĂ©e ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Ce que j’ai lu cette semaine :

miion-seduction2577472776933970207.jpg

Je suis en train de lire :

Ce que je lirai ensuite :

signature

Lire en couleurs 🎹·Mangas

Le secret de l’ange (tomes 3 et 4) – Shiki Kawabata

Il y a quelques temps de ça, dans cet article, je vous ai parlĂ© des deux premiers tomes de cette sĂ©rie, on se retrouve aujourd’hui pour que je vous parle des deux derniers tomes qui la composent.

Ah et pour ceux qui n’auraient pas rĂ©agis, il s’agit du premier article consacrĂ© Ă  « Lire en couleurs » pour le mois de fĂ©vrier.

On va faire simple, j’ai beaucoup apprĂ©ciĂ© ma lecture. Ça faisait un moment que je l’avais dĂ©butĂ© et il me tardait un peu d’avoir le fin mot de cette histoire (oui la patience et moi ça fait quinze !)

Et quel fin mot l’auteure nous rĂ©serve t-elle, l’histoire grimpe encore d’un cran sur l’Ă©chelle du suspense, ce qui est plutĂŽt innovant dans un shojo, Ă©lĂ©mĂ©ment qui m’a permis de directement raccrocher les waggons lĂ  oĂč je les avait laissĂ©. J’ai Ă©tait directement rĂ©-immergĂ©e dans la quĂȘte de vĂ©ritĂ© d’Asahi.

D’autant que l’auteure continue de faire Ă©voluer ses personnages au fil de l’histoire, notamment celui de l’Ange, petit Ă  petit il se sociabilise. Il en va de mĂȘme pour Itsuki, le petit frĂšre de Mademoiselle Yuki, il Ă©volu Ă©galement, mais pas nĂ©cessairement en bien, parfois il m’a agacĂ© Ă  tel point que j’aurai bien secouĂ© le livre si ça avait pu lui calmer ses ardeurs ! Sans vouloir vous spoiler, je l’ai trouvĂ© collant avec Asahi, elle est trop jeune pour toi mon gars, faut t’faire une raison ! ><

Autre point positif que j’ai relevĂ© au cours de ma lecture : les secrets ! Ce manga en regorge, presque tout le monde a au moins une chose Ă  cacher. Et on les dĂ©couvre au fil des pages. J’ai apprĂ©ciĂ© que l’auteure lĂšve le voile sur leur vĂ©ritĂ© avec parcimonie, chaque petite chose trouve sa place au bout du compte.

Une fois de plus je ne tient pas Ă  vous spoiler concernant les rĂ©vĂ©lations qui sont faites concernant la mort de Mademoiselle Yuki, mais sachez qu’autant j’Ă©tais persuadĂ©e que l’Ange Ă©tait innocent, autant je n’aurai pas imaginĂ© que Mademoiselle Yuki soit dĂ©cĂ©dĂ©e dans ces circonstances ! J’ai trouvĂ© que c’Ă©tait une bonne mort. Non pas quelle soit juste ou bourrĂ©e de sentimentalisme, non je l’ai juste trouvĂ© cohĂ©rente avec le reste de l’histoire et bien adaptĂ©e Ă  la longueur de ce titre, aprĂšs tout il ne fait que quatre tomes, donc il ne fallait pas que l’auteure nous entraĂźne dans quelque chose de trop compliquĂ©.

Une nouvelle fois je tenais Ă  vous dire que j’ai aimĂ© le dessin, mĂȘme si je le trouve moins bon que celui de Rie Aruga (l’auteure de Perfect World), je me permet de les comparer car j’ai lu quasi simultanĂ©ment les tomes 3 et 4 du Secret de l’Ange et le one-shot Par de-lĂ  les Ă©toiles.

Dans l’ensemble il s’agit de deux trĂšs bons tomes.
Seule la toute fin m’a déçu, d’accord on est dans un shojo, ce que j’ai eu un peu tendance Ă  oublier, mais j’ai trouvĂ© ça d’un cucul ! Olalaaa !! Mais c’est un avis trĂšs personnel, peut ĂȘtre que certains d’entre-vous la trouveront magnifique et qu’ils me diront ça avec des Ă©toiles plein des yeux, mais sachez que ça n’est clairement pas mon cas !

signature

Lire en couleurs 🎹·Mangas·Romans

PAL #4 – Nouveau job pour une nouvelle vie ?

 

Pour une fois j’ai Ă©tĂ© raisonnable et j’ai terminĂ© ma PAL de janvier dans les temps (oui vous pouvez me fĂ©liciter, c’est vraiment un exploit !), par consĂ©quent je dĂ©bute une nouvelle pile vierge.
Ce mois-ci, elle sera trĂšs variĂ© et possiblement trop remplie (histoire de changer đŸ€Ł)

  • Changer l’eau des roses, ValĂ©rie Perrin *
  • L’homme idĂ©al existe, il est quĂ©bĂ©cois, Diane Ducret *
  • Le douziĂšme chapitre, JĂ©rĂŽme Loubry
  • L’humanitĂ© en moins, Karine Vivier

  • Erased (tomes 3 Ă  8), Sanbe Kei
  • Walking dead (tome 30), de Robert Kirkman, Charlie Adlard
  • Perfect world (tome 7), de Rie Aruga
  • Isabella Bird (tome 4), Taiga Sassa
  • Le secret de l’ange (tome 4), Shiki Kawabata *

Chacun des titres qui est suivi par une astĂ©risque correspond Ă  un titre pour le challenge « Lire en couleurs« , ce mois-ci, comme vous l’avez peut-ĂȘtre dĂ©jĂ  vu, sera consacrĂ© Ă  la couleur rose.

Lire en couleurs 🎹·Mangas·Romans

Lire en couleur #Rose

cover-lire-en-couleurs.png

Bonjour Ă  tous, on se retrouve aujourd’hui pour le second rĂ©capitulatif consacrĂ© au challenge « Lire en couleurs ». Je ne vous rappelle pas les rĂšgles, si elles vous intĂ©resse suivez le lien.
Pour ce mois-ci, j’ai choisi la couleur rose.
Accrochez-vous mes petits marshmallows, c’est parti pour les livres que j’ai choisi de lire tout en essayant de respecter les consignes suivantes :

– Un livre feel-good, chick-lit ou humoristique
-> L’homme idĂ©al existe, il est QuĂ©bĂ©cois, de Diane Ducruet.

– Un livre avec une ou des fleur(s) sur la couverture
-> Le secret de l’ange (tome 4), de Shiki Kawabata

– Un livre dont le titre contient le mot rose
-> Changer l’eau des roses, ValĂ©rie Perrin

signature