Lire en couleurs 🎨·Romans

Le temps d’un cupcake – Sessy Fernandez

Bien le bonjour à vous !
L’article d’aujourd’hui va concerner une comédie dramatique que j’ai découvert sur le site de NetGalley, il s’agit d’un court roman de moins de deux cents pages, dont voici (l’inutile) résumé :

1/2 sachet de souvenirs
125 g de sexy attitude
75 g de larmes
80 g d’intensité
6 cl d’amour
2 âmes sœurs Hannah et Tyler aimeraient une deuxième chance. Mais à cause de leur passé respectif, ils s’interdisent de retomber amoureux. Et si la vie s’en mêlait pour les guider vers une histoire gourmande et sincère ?

Alors tout d’abord, comme le dit si mal le résumé, nous avons ici à faire à une histoire se déroulant dans un milieu professionnel. En effet Hannah, notre héroïne va bêtement tomber dans les bras musclés de son richissime patron … oui dit comme ça, j’ai l’air de me moquer, ce n’est pourtant pas le cas, pas vraiment … en fait si un peu.

Mais bon excusez moi d’avoir les zygomatiques en action, mais le personnage de Tyler est tellement caricatural de ce genre de littérature qu’il en devient risible. Vous êtes à la recherche d’un homme riche, célèbre, célibataire, beau gosse, amant de l’année et mal dans sa peau ? Tyler est fait pour vous !

Fort heureusement Hannah sauve un peu ce récit. J’ai trouvé son personnage bien mieux amené, il s’agit d’une jeune femme veuve suite à la disparition tragique de son futur mari dans un accident de la circulation … J’ai trouvé, si je peux dire, qu’elle souffrait de manière cohérente suite à la perte d’un être auquel elle tenait tout particulièrement; ses sentiments, son trouble sont parfaitement décrits. Ces passages sont très important pour la construction de l’histoire.

A de rares occasions on croise également la meilleure amie et la mère d’Hannah, mais sinon le récit reste centré sur les trois personnages principaux, Hannah, Tyler et son frère Morgan.

La relation entre ces trois personnages principaux se créer sûrement trop vite, mais dans un récit de moins de 200 pages il fallait s’y attendre. Néanmoins cette relation, malgré sa construction rapide, est touchante, attendrissante et amusante à de nombreuses reprises. Car oui ce roman est terriblement drôle, étonnant vu que je viens à peine de vous dire qu’Hannah était en période deuil, et pourtant deux des protagonistes principaux cachent un terrible secret, qui m’a fait … pouffer de rire quand je l’ai découvert ! Je dois bien avouer que je ne m’attendais pas du tout à ça, il a fallu que je relise le passage de l’annonce fatidique pour être bien sûre de ce que je lisais.

En somme ce fut une lecture distrayante, mais bien loin d’être mémorable, j’ai trouvé les personnages masculins trop caricaturaux et je ne suis pas fan des romances dans le milieu professionnel, d’autant que je n’ai pas aimé la toute fin, que j’ai trouvé incongrue, presque dérangeante.

signature

 

 

 

 

Autre point, non négligeable dans ce roman, il vous faut savoir que les scènes de sexe sont plutôt (très) présentes, point que je trouve souvent peu intéressant, je trouve que ça ne fait que très peu avancer l’histoire, mais bon ça m’a au moins permis de valider une nouvelle consigne pour Lire en couleurs du mois de juillet (Une romance, une « new romance » ou un livre érotique).

cover-lire-en-couleurs.png

Publicités
Lire en couleurs 🎨·Romans

Maudit Valentin – Lauren Palpreyman

Bonjour à tous, aujourd’hui vous avez rendez-vous avec l’amour, avec un dieu de l’amour même, mais aussi avec des zombies … vous l’aurez compris aujourd’hui je vous parle de Maudit Valentin, la suite du livre de Lauren Palphreyman, Maudit Cupidon.

maudit valentin

Dans ce second opus, on retrouve les mêmes personnages quelques temps après les événements survenus dans le premier tome. J’ai apprécié de pouvoir retrouver Cal, le bougon et Cupidon son beau gosse de frère, ce dernier m’a semblé un peu moins irritant que dans le premier tome, il est moins vantard, plus humain dans ses réactions. C’est agréable de voir évoluer la fratrie cupidonesque, ils sont choux quand ils se disputent.

Cette fois-ci l’auteure a choisi de nous parler un peu plus de mythologie, si dans le premier tome seul Vénus et ses Cupidons étaient empruntés à la tradition romaine, ici on est également confrontés aux Parques, à Charon et à l’oracle Cassie (que j’ai assimilé à Cassandre, une jeune fille grecque qui a reçu le don de lire l’avenir de la part d’Apollon et qui avait prédit la chute de Troie, sans que personne ne l’a croit).

Une fois de plus l’auteure a cherché à développer la vie perso/privée de ses personnages secondaires (Cal, Crystal ou encore Charlie), sans toutefois y parvenir, elle laisse traîner de-ci de-là des indices laissant à penser qu’il va se passer quelque chose, mais à aucun moment nous en avons la confirmation, ce que je trouve un peu dommage, car j’aime beaucoup ces personnages secondaires et je pense qu’ils mériteraient de trouver le bonheur nom de Zeus (euh nom de Jupiter pardon, j’en mélange mes mythologies ^^)

Si j’ai apprécié ma lecture, je l’ai trouvé en dessous du premier tome. J’ai eu l’impression que l’action était moins palpitante, malgré un méchant bien retord … seulement le problème essentiel de ce tome vient aussi de ce méchant, il disparaît aussi rapidement qu’il est apparu et pouf c’est la fin du tome. J’avoue que je suis plutôt perplexe, est-ce pour nous préparer à un autre tome où le même méchant reviendra enquiquiner Lila et sa bande d’amis ou en est-ce terminer définitivement pour lui, je ne saurai vous le dire.

Bon en somme c’était tout de même une lecture sympathique, même si j’ai trouvé qu’elle perdait un peu en substance par rapport au premier tome de la série, et j’ai été heureuse de pouvoir découvrir la suite des aventures de Lila et de son Cupidon de pacotille dans ce livre que j’avais choisi dans le cadre de Lire en couleurs pour le mois de juillet, il correspondait à la consigne « la couverture doit être rouge ».

cover-lire-en-couleurs.png

signature

Uncategorized

Throwback thursday livresque #4

Bonjour à tous, aujourd’hui on est jeudi et c’est donc l’heure du Throwback Thursday Livresque !

Throwback thursday livresque.png

Si vous ne connaissez pas encore le principe, laissez-moi vous l’expliquer : Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram, le but est de parler chaque jeudi d’un livre « ancien » de notre bibliothèque en fonction d’un thème donné, Carole, qui gère ce rendez-vous partage chaque semaine son choix pour le thème donné et indique le thème de la semaine suivante sur son blog, où on peut également retrouver les liens des autres participants.


 

Thème de cette semaine :  Deuil

Un thème souvent très dur à aborder en littérature et à cette occasion j’avais envie de vous parler du livre Les Derniers jours de Rabbit Hayesd’Anna McPartlin. Dans ce titre nous suivons le parcours de Mia durant sa dernière semaine de vie, nous y découvrons une femme forte, portée par sa famille, ses amis et ses convictions de femme libre. C’est un livre vraiment magnifique, entre témoignage et documentaire, qui a aucun moment ne bascule dans le pathos et l’exagération. Pour moi c’est un livre presque essentiel dans une vie de lecteur. 

Résultat de recherche d'images pour "les derniers jours de rabbit hayes"

Un titre qui fait écho à ma vie actuelle, puisque j’ai tout récemment perdu une cousine après un long combat face au cancer …

signature

 

 

Romans

La fille qui avait bu la Lune – Kelly Barnhill

Bonjour à tous, aujourd’hui je vous donne rendez-vous dans un univers magique, rempli de vieilles légendes … plongez avec moi dans ce roman et partez affronter Xan, une terrible sorcière (ou pas) !

la fille qui avait bu la lune

Chaque année, les habitants du Protectorat abandonnent un bébé en sacrifice à la redoutée sorcière des bois. Ils espèrent ainsi détourner sa colère de leur ville prospère.
Chaque année, Xan, la sorcière des bois, se voit contrainte de sauver un bébé que les fous du Protectorat abandonnent sans qu’elle ait jamais compris pourquoi. Elle s’emploie à faire adopter ces enfants par des familles accueillantes dans les royaumes voisins. Mais cette année, le bébé en question est différent des autres : la petite a un lien étrange avec la lune et un potentiel magique sans précédent. Contre son gré, Xan se voit obligée de la ramener chez elle et de persuader ses amis réticents d’élever cette enfant pas comme les autres. Ils la baptiseront Luna et ne tarderont pas à en devenir gâteux. Xan a trouvé comment contenir la magie qui grandit à l’intérieur de la petite, mais bientôt approche son treizième anniversaire, et ses pouvoirs vont se révéler…

Le début de ce roman pour enfants (ou jeunes ado), est sympathique. On évolue dans un univers, Le Protectorat, où magie rime avec vieilles légendes presque oubliées. Mais ensuite ça se gâte et le récit devient terriblement long, j’ai eu du mal à le continuer et à le terminer.

Beaucoup d’éléments nous sont expliqués à travers des pages d’une histoire qu’une mère raconte à son enfant ou dans des descriptions, j’ai trouvé ça dommage, j’aurai préféré les vivre aux côtés des personnages. D’autant qu’il y a très peu de dialogues, ce qui accentue encore plus cette vilaine sensation de longueur, j’ai presque eu l’impression d’être exclue de ma lecture, comme si je la découvrait cacher derrière une porte et que je n’en entendais que des bribes. Par conséquent j’ai trouvé que certains passages étaient bien trop longs, j’aurai volontiers zappé un quart du roman. Ce qui est fort dommage car l’univers dans lequel cette histoire évolue est un monde magique bien construit, mais il aurait mérité d’être exploité sur plusieurs tomes, de manière à être vécu et non décrit.

Je pourrais m’étendre plus sur ce titre et vous parlez du peuple de fanatiques dépressifs qui vit au Protectorat et qui, chaque jour, subit les méfaits de la véritable méchante de cette histoire et de son terrible pouvoir, mais je tiens pas à dévoiler l’un des élément clé de ce récit. Non je n’y tiens vraiment pas, car c’est bien le seul point un peu punchy de cette histoire, celui qui m’a permis de ne pas décrocher au cours de ma lecture et je m’en voudrais de vous le gâcher.

Par contre, je peux vous parler de Xan, la douce sorcière, dont tous les bons à rien (oui oui je sais c’est pas de leur faute) du Protectorat ont si peur. C’est cette vieille, très vieille femme qui va prendre soin durant près de treize ans de la jeune Luna, une véritable relation de grand-mère à petite-fille se tisse entre elles, cette relation est touchante, pleine de joie comme de mauvais moments. Toutes deux forment une belle et tendre petite famille complétée par un monstre des marais et un dragon si minuscule qu’il loge dans une poche (mais chut c’est un secret, car lui se croit géant !).

Bon en somme c’est un roman sympathique, avec de bons points mais qui à cause de sa vilaine construction, ne me laissera malheureusement pas un souvenir impérissable.

signature

Uncategorized

C’est mardi, que lisez-vous ? #25

illustration mardi que lisez-vous

Qu’ai-je lu la semaine passée ?
Que suis-je en train de lire en ce moment ?
Que vais-je lire ensuite ?

Les réponses tout de suite !

Ce que j’ai lu cette semaine :

Qui s’est qui a terminé les lectures prévues dans la cadre de la semaine à 1000 pages ? c’est Torti !

cof

J’ai également eu l’occasion de terminer cette courte série de mangas, comme vous avez pu le lire dans l’article sorti la semaine dernière, j’ai tout simplement été soufflée par ce titre et je vous le recommande très fortement !

Je ne sais pas vraiment comment je me suis débrouillée cette semaine, mais j’ai eu le temps de lire bien plus que ce que j’avais initialement prévu puisque j’ai aussi pu découvrir un titre édité il y a quelques temps par Akata :

(Oui je n’ai pas lu le deuxième tome, car il n’était pas présent quand j’ai reçu ma réservation de la bibliothèque départementale, et comme je l’attendais depuis le mois d’avril, j’en ai eu marre d’attendre !)

Je suis en train de lire :

Résultat de recherche d'images pour "ragdoll daniel cole audiolib"

Je suis toujours en pleine écoute de cet effrayant roman … j’adore !

la carte des jours

Comme je le prévoyais la semaine dernière, je n’ai pas eu le temps de boucler cette lecture (il pèse le poids d’un âne mort nom di diou !), alors je le continu tranquillement.

Résultat de recherche d'images pour "tangerine christine mangan"

Et comme je suis une tête sans cervelle, j’ai oublié mon livre alors que samedi j’avais deux heures pour déjeuner, par conséquent j’ai pris le premier truc qui me tentait plus ou moins (si j’avais eu plus de choix, j’aurai pas pris celui-là) sur l’étagère des nouveautés de ma collègue et j’ai débuté la lecture de Tangerine de Christine Mangan. Je pense que ce titre a du potentiel, mais clairement je ne suis pas dans le mood pour lire ce genre de texte …

 

Ce que je lirai ensuite :

La semaine prochaine je m’envole pour le Portugal, alors histoire de ne pas trop charger la valise, j’ai sélectionné divers titres numériques, mais je ne sais pas encore lesquels m’accompagneront durant la semaine à venir.

 

signature

 

Uncategorized

Récap’ de ma semaine à 1000 pages #4

Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien et que vous profitez de ce bel été pour lire tout en lézardant au soleil (pensez à la crème solaire !). De mon côté et malgré la présence des cousins de mon compagnons, j’ai trouvé le temps de dévorer quelques (très) bons titres qui m’ont permis de valider une nouvelle fois ma session au challenge « La semaine à 1000 pages du Pingouin ».

semaine à 1000

Voici un petit récapitulatif de mes dernières lectures, dont je vous parlerai plus en détails très prochainement …

Maudit Valentin *
Lauren Palphreyman
349 / 349

Dix
Marine Carteron
302 / 302

La carte des jours (Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 4)
Ransom Riggs
287 / 628

The Promised Neverland (tomes 6 et 7)
Posuka Demizu
385 / 385

TOTAL :
1156 / 1000 pages

signature

 

 

 

 

* Comme je vous le disais dans l’article annonçant cette session, j’avais déjà débuté la lecture de ce titre, par conséquent je n’ai pris en compte que les 182 pages qu’il me restait à lire.

Uncategorized

TAG – C’est lire à la plage (aou cha-cha-cha) !

Eh eh bonjour à tous, j’espère que vous allez merveilleusement bien et que vous profitez de cet été comme il se doit … en faisant le plein de belles lectures, évidemment !

On se retrouve aujourd’hui pour le second TAG du mois, eh oui je me sens pousser des ailes sous ce beau soleil. Dans ce nouveau TAG je vous propose de me parler de vos lectures estivales, mais avant de me donner vos réponses, jetez donc un petit coup d’oeil aux idées farfelues qui m’ont traversé l’esprit !

Leia na praia, sumiu ! 

 

  • Si tu pouvais partir en vacances avec un.e auteur.e, ce serait qui et où iriez-vous ?

Humm je ferai bien mes valises pour rejoindre la Chattam familly dans le lieu de leur choix. J’adore Maxime Chattam, comme vous le savez déjà, et j’adorerai pouvoir avoir droit à des histoire inédites issues d’Autre Monde.

Sinon j’ai extrêmement envie de découvrir La République Tchèque et la sublime ville de Prague, alors si vous avez un.e auteur.e tchèque à me présenter, je suis preneuse !

  • Par ce temps estival, un livre rafraîchissant à recommander ?

Ma vie, mon ex et autres calamités, de Marie Vareille.
Si vous êtes à la recherche d’une comédie feel-good se déroulant sous les cocotiers vous tenez le roman idéal !

Résultat de recherche d'images pour "Ma vie, mon ex et autres calamités, de Marie Vareille"

  • Un livre dont la couverture te fait immédiatement penser à l’été ?

Le douzième chapitre, de Jérôme Loubry.

9782702163627-001-t1854372844807620949.jpeg

Oui j’aurai pu choisir un livre avec des couleurs plus pimpantes, avec une vue d’une île paradisiaque. Mais c’est comme ça. J’adore ce roman. Donc il fallait que je vous en reparle. Point.

  • Un livre qui se passe en été ?

Textrovert, de Lindsey Summers (que le nom de l’auteure corresponde à merveille avec le thème de ce TAG n’était pas du tout volontaire … mais si je vous le jure ! ><)

textrovert-2

J’ai lu ce livre il y a près de deux ans, et je serai prête à recommencer tant je l’avais apprécié, vous pouvez d’ailleurs retrouver mon avis ici (il s’agit du tout premier article publié sur le blog, du coup il s’accompagne d’une petite émotion).

  • Quelles sont les trois lectures que tu veux absolument lire cet été ?

    • Nos plus belles étincelles, de Jamie McGuire. Depuis que je l’ai vu dans les rayons de la médiathèque, je rêve de pouvoir le découvrir … mais pour l’instant, il est en prêt.
    • Le tome 6 de Whispering, les voix du silence de Yokô Fujitani qui conclut cette adorable série.
    • Le second tome de Celui qu’il n’est pas, de Bingo Morihashi. J’ai découvert ce light novel au moment de la parution du premier tome et depuis j’attend la suite avec impatience !
  • Quel personnage livresque incarne selon toi le mieux l’été ?

 

  • Quel type de livre aimes-tu lire pendant l’été ?

Généralement je me tourne plus vers des romans feel-good qui se déroulent en été, parce que je trouve que c’est plus adéquate avec ce qui m’entoure … et puis je suis déjà assez fanatique de Noël comme ça, si je commence à lire des livres qui en parlent en juillet j’ai pas fini de casser les oreilles de mon entourage d’ici au 25 décembre !

  • Quel livre a une fin qui t’as fait aussi mal qu’un coup de soleil après une journée à la plage ?

Le troisième tome de 3 mètres au dessus de ciel, de Federico Moccia, T’aimer encore. Il m’a tout simplement bouleversé, à tel point que je me suis mise à pleurer au beau milieu de ma lecture et plus d’un an après, je ne m’en suis toujours pas remise.

Résultat de recherche d'images pour "t'aimer encore moccia"

  • Quel livre t’a donné envie de voyager ?

Lequel ? Genre il faut que j’en sélectionne un seul ?! Mais c’est impossible ça, je voyage dans chacune de mes lecture, qu’elles m’amènent à l’autre bout de la planète ou simplement dans les rues du boui-boui du coin.

Mais bon comme je m’envole très prochainement pour le Portugal, je vais choisir un livre dont vous n’avez certainement jamais entendu parler et que vous ne trouverai pas dans le commerce (à quoi ça sert me direz-vous donc ^^), il s’agit du Printemps des amandiers, de Marie Descourtis histoire se déroulant dans ce beau pays, un titre paru il y a des années dans la collection Nous Deux, éditée chaque mois avec le magazine (c’est ma mamie qui me les donnaient 😀 )

Résultat de recherche d'images pour "nous deux le printemps des amandiers"
Bonjour à toi, vieille couverture bien vilaine ^^
  • Et pour finir un livre dont la couverture correspond à la couleur de ton bronzage actuel ?

Alors là c’est varié, donc je choisi le livre Dix, de Marine Carteron.

dix

Orange / Rouge pour mes coups de soleil.

Blanc pour les parties qui n’ont pas vu le soleil.

Noire pour les parties qui ont trop vu le soleil !

 

signature

 

 

 

 

 

 

Mangas

Les montagnes hallucinées (tome 2) – Gou Tanabe

Bonjour à tous, j’espère que vous allez tous très bien et que vous n’êtes pas encore lassés de ce bel été, mais si jamais c’est le cas je vous propose aujourd’hui un article plutôt glacial histoire de vous rafraîchir un peu.

Vous êtes prêts ? Alors partez avec moi pour une expédition dont vous ne reviendrez sûrement pas indemnes dans les confins glacés et inexplorés de la planète …

cof

Une suite qui débute à la poursuite directe des événements tragiques survenus dans le premier tome.

Si dans le premier tome, l’auteur nous présentait l’arrivée de l’équipage de l’Université de Miskatonic dans ces confins encore peu ou inexplorés de la planète et le début de la mission. Ce second tome lui se concentre sur les découvertes qui ont été faites, et comme je vous le disais plus haut, il prend directement la suite des péripéties arrivés au feu Pr Lake et à son équipage. On est donc directement plongés au cœur de ces paysages glaciales et désertiques … pour notre plus grande frayeur ! Car oui, si jusqu’à présent on avaient juste présumé qu’un grand danger habitait ses terres désolées, là on a la confirmation !

Les dessins de ce second tome sont toujours aussi sublimes. Une fois de plus j’ai l’impression, presque désagréable, d’être écrasée sous le poids de ces montagnes noires et terrifiantes et de ses occupants non-moins terrifiants … L’auteur a choisi de mettre l’accent sur les magnifiques constructions de cet ancien peuple. La cité que découvre le Pr Dyer et Danforth alors qu’ils sont partis à la recherche de Gedney, le possible unique survivant de l’équipage du Pr Lake est absolument époustouflante ! Les dessins, qui semblent êtres une fois de plus des gravures, m’ont soufflé !

Au cours de ce tome, et alors que le Pr Dyer et Danforth explore l’antique cité, le scénario s’axe sur l’univers légendaire créer par H.P. Lovecraft, en faisant intervenir les enfants de Cthulhu et bien d’autres effroyables créatures (toutes plus repoussantes les unes que les autres !)

En somme si le premier tome de ce diptyque était plus là pour poser le décor, nous présenter les personnages, ce dernier opus nous plonge quand à lui dans le sinistre monde imaginait par l’auteur voilà bien des années et que Gou Tanabe a mit en scène de manière époustouflante au travers de ses dessins saisissants de réalismes.

signature

 

 

 

 

P.S. : Vous avez vu sur la couverture, il y a un poulpe, si j’étais vantarde je dirai bien que c’est moi qui en ai soufflé l’idée à Gou Tanabe, mais je crains que personne ne me crois 😉

BD·Lire en couleurs 🎨

Le dédale rouge, les cinq mondes tome 3 – Mark Siegel

Bonjour à toi deuxième article du jour et bonjour à vous tous, tout le monde va bien ? Oui ? Parfait ! (Comment ça je ne suis pas censée faire les questions/réponses ? ^^)
Bref, excusez-moi j’arrête mes âneries, et je passe à l’article consacré aujourd’hui au troisième tome de la série Les cinq mondes, dont je vous ai parlé cet après-midi dans mon Throwbak Thursday Friday Livresque.

Résultat de recherche d'images pour "5 monde 3 couverture"

Ce titre, outre le fait qu’il était fort sympathique, me permet de valider une nouvelle consigne pour le challenge Lire en couleurs du moins de juillet, « Le titre doit contenir le mot rouge ».

cover-lire-en-couleurs.png

Avant de vous proposez le traditionnel résumé qui accompagne chacun de mes articles, je vous propose de vous replongez dans l’article que j’avais écris pour les deux premiers tomes de cette saga.

Pour éviter la catastrophe écologique qui menace les 5 Mondes, Oona Lee et ses amis doivent allumer les cinq phares antiques. Prochaine destination : Lune Yatta. Mais la situation politique s’y révèle instable et, depuis que de puissantes entreprises ont renforcé leur mainmise sur la vie publique, la démocratie est en péril. Quant au phare rouge, il semble inaccessible…

Entre aventure, science-fiction et quête initiatique, plongez dans l’univers vertigineux du Dédale rouge, troisième tome d’une épopée écologique.

Tout d’abord je dois vous dire que ce fut un vrai bonheur de retrouver notre joyeuse bande d’amis composée de Oona Lee, An Tzu et l’androïde Jax Amboy. Malgré tout j’aurai peut-être du relire les deux tomes précédents, histoire de me remettre un peu le contexte en tête, mais dans l’ensemble le reste de l’histoire m’est rapidement revenue en tête, j’ai donc pu me replonger dans cette nouvelle aventure toujours, qui s’avère être toujours aussi palpitante que les précédentes.

Une fois de plus les dessins colorés, punchy et très attrayants. Comme vous vous en doutez, au vue du titre, on est cette fois-ci plongé dans un univers très rouge qui m’a plus ou moins transmis une sensation de chaleur, d’étouffement, surtout quand les personnages erraient dans les conduits menant au phare de cette nouvelle lune …

A l’occasion de ce nouveau tome, on découvre donc la lune Yatta, un monde qui semblait prometteur, presque idyllique, mais qui se trouve être aussi pourri que ceux que l’on a déjà visité, où la corruption politique fait rage et où la pollution demeure l’un des combat majeur.

L’incarnation du Simulacre, le grand méchant de cette histoire, est une fois de plus ici à la hauteur de mes attentes …

Si dans les tomes précédents, c’était la dimension écologique qui était mise en avant (notamment au travers de l’empoisonnement d’An Tzu), ici c’est plus la dimension économique du monde qui est critiquée. En effet, pourquoi les puissants qui gouvernent Lune Yatta devraient-ils lever le petit doigt pour aider les plus faibles alors que cela ne leur rapporte rien ?!

En somme, ce tome était très agréable à découvrir, j’ai adoré passer ce nouveau moment en compagnie d’Oona, d’An Tzu, de Jax Amboï et de tous les nouveaux personnages que l’on y rencontre. L’histoire est toujours aussi prometteuse, j’ai donc hâte de pouvoir découvrir la suite de cette adorable BD.

signature

Uncategorized

Throwbak Friday Livresque !

Bonjour à tous !

On se retrouve cet après-midi pour un petit article ayant pour but de faire oublier à quel point je suis tête en l’air … en effet comme vous avez pu le constater en lisant le titre de cet article, j’ai un tantinet oublié de publier mon article pour le Throwback thursday livresque d’hier !
Note à moi-même, la programmation de wordpress c’est bien, mais seulement quand on la valide ^^

Bref j’arrête de bavasser et voilà donc mon Throwback Friday livresque !

TFL.png

Pour cette semaine Carole avait proposé le thème de la quête, thème pour lequel j’avais choisi de vous parler de la série de bandes dessinées Les 5 mondes de Mark Siegel.

En effet dans cette adorable série, qui compte actuellement trois tomes, la jeune Oona Lee et ses amis ont une lourde charge sur leurs frêles épaules, sauver le monde dans lequel ils vivent de la destruction … oui rien que ça ! Entre quête aventure, humour et quête de soi, cette série nous réserve de multiples surprises dont je vous ai déjà parlé dans cet article qui était consacré aux deux premiers tomes de la série. Et à l’occasion du challenge Lire en couleurs, je vous ai prévu un article sur le troisième tome pour cette fin de journée. A tout à l’heure !

signature