Rendez-vous (i)rréguliers

Throwback Thursday Livresque #35

Bien le bonjour à tous, ce matin je vous propose de retrouver mon choix pour un nouveau Throwback thursday livresque au pays de la dystopie …

Throwback thursday livresque.png

Si vous ne connaissez pas encore le principe, laissez-moi vous l’expliquer : Conçu sur le même principe que le Throwback Thursday d’Instagram, le but est de parler chaque jeudi d’un livre « ancien » de notre bibliothèque en fonction d’un thème donné, Carole, qui gère ce rendez-vous partage chaque semaine son choix pour le thème donné et indique le thème de la semaine suivante sur son blog, où on peut également retrouver les liens des autres participants.


Thème de cette semaine : Une dystopie

images

Ah en voila un thème des plus intéressant ! J’adore les dystopies, même si je trouve que le genre mériterait de se réinventer un peu parce que je trouve qu’il tourne un peu en rond.

Sinon concernant La Sélection, que vous dire à part … CETTE SÉRIE EST UNE PÉPITE, UN TRÉSOR QU’IL FAUT OBLIGATOIREMENT AVOIR LU AVANT DE QUITTER CETTE BELLE PLANÈTE !

Et vous, quel est votre choix pour cette semaine? Un roman? Un manga ? Les deux, dîtes moi tout !

signature

Romans

American Royals – Katharine McGee

Bonjour le monde, vous passez un bon samedi ?
Moi je bosse alors … profitez bien du grand air pour moi ! Et si jamais vous préférez rester sous la couette, je vous propose aujourd’hui de découvrir l’une de mes dernière lecture young adult découverte sur Netgalley et que j’ai surkiffé !

Allez c’est parti avec le traditionnel résumé (que j’ai modifié, sinon vous auriez eu droit à toute l’histoire ><) :

Et si une famille royale régnait sur les Etats-Unis ?
Quand les États-Unis ont arraché leur indépendance aux Britanniques, George Washington, général en chef des armées américaines, s’est vu proposer la couronne. Deux cent cinquante ans plus tard, c’est donc la maison Washington qui est à la tête de la première puissance mondiale. Découvrez dans cet addictif roman la vie des enfants Washington. Béatrice, la future reine, Samantha et Jefferson, les deux jumeaux seront tous trois mis face à leur responsabilités, car il est grand temps qu’ils prennent leur destin en main …

american royals couverture
Merci à Netgalley et aux éditions Lumen pour m’avoir fait découvrir cet excellent titre !

Si le pitch de base vous rappel un peu l’excellente série de Kierra Cass, La Sélection (que j’ai également adoré !), n’ayez crainte, ici l’histoire est totalement différente.
En effet nous sommes ici dans un monde plus actuel, l’appocalypse et les rebels en moins. Et comme la plupart des familles régnantes, les Washington sont ici confrontés au dur moment où l’héritier (ici une héritière adorable) doit prendre le pouvoir alors qu’il n’est absolument pas prêt pour ça. elle compte une héritière et un fusible, une éventuelle remplaçante. L’une sera la future reine, l’autre est là pour servir son pays, mais seulement au cas où. Béatrice et Samantha savent depuis l’enfance ce que l’on attend d’elles. 

Dans ce roman, où chaque chapitre nous est raconté par l’une des protagoniste principale de l’histoire, on se retrouve avec une multitude de personnages. Parmi eux on trouve Béatrice, vingt-et-un an, future reine qui a été élevé pour régner. Samantha, sa petite soeur et son joker pour le trône, qui se soucie peu du protocole et enfin Jefferson, le frère jumeau de Samantha, le beau gosse de la famille pour qui toute les femme se pâment. Au travers des pages de ce roman on croise également la route de Nina, meilleure amie de la princesse Samantha et Daphné, Miss Parfaite-ment déstestable et accessoirement ex du Prince Jefferson.

Des personnages que j’ai trouvé attachants (je vous dirai bien que je craque complètement pour Théodore et Connor, mais chut c’est un secret et si mon chéri l’apprend je suis mal) ainsi que pour Béatrice, qui est pour moi la seule à qui ont peut difficilement reprocher quoi que ce soit. D’autres personnages sont un peu agaçants. Étonnamment je n’ai pas accroché avec le personnage de Nina, qui est pourtant central dans cette histoire, je trouve qu’elle passe beaucoup trop de temps à se plaindre.

J’ai trouvé qu’Américan Royals était un roman dans l’air du temps. Image de soi, (im)popularité sur les réseaux sociaux, crise familliale, crise financière, amour impossible, maladie sont une partie des multpiples problèmes auxquels les protgonistes de ce roman vont êtres confrontés.

En somme, si je devais vous résumer American Royals, je vous dirai qu’il renferme de belles histoires d’amour, toutes plus impossibles les unes que les autres et que ce roman simple à lire est très addictif. D’autant qu’il possède une fin qui m’a laissé en PLS (finalement après de plus amples recherches, j’ai découvert que la suite américaine arriverai à l’automne 2020. Pfiouuu je revis).

signature

 

 

BD·Mangas·Romans

Calendrier de l’avent 2018

Aujourd’hui c’est la Saint Florence.
Vous allez me dire oui et alors ?
Bah la Saint Florence est une date très importante dans mon année, car aujourd’hui … j’attaque mon calendrier de l’avent. Celui où il y a plein de chocolats (oui comme les petits !) Mais le cru 2018 est un peu particulier, car cette année j’entame mon tout premier calendrier de l’avent littéraire ! Eh oui, en prenant exemple sur Minimouthlit, je vais vous proposer ce nouveau rendez-vous quotidien et ce jusqu’à … ce qu’il n’y ai plus de chocolats dans mon calendrier (promis j’en mangerai qu’un par jour !)

Pour vous expliquer ce qui va suivre, je reprend grosso-modo l’explication de Minimouthlit. Chaque jour, retrouvez derrière le chiffre et la citation, un de mes plus gros coups de cœur de ma vie de lectrice ! Tout ça, histoire de finir l’année sur une note positive et de découvrir pleins de nouveaux titres à mettre, peut-être, sous le sapin !

D’ailleurs, avez-vous déjà une idée de certains titres se cachant derrière ces citations ?

1
« Eau 35L, Carbone 20kg, Ammoniaque 4L, Hydroxyde de calcium 1,5kg, Phosphore 800gr, Chlorure de sodium 250gr, Nitrate de Potassium 100gr, Souffre 80gr, Fluor 7,5 gr, Fer 5gr, Silicium 5 gr et un peu plus de 15 autres matières chimiques. »

points
Il s’agissait de Fullmetal Alchemist, de la mangaka Hiromu Arakawa. C’est l’un des premiers mangas que j’ai lu. A l’époque, j’étais encore au collège et je lisait en cachète les exemplaires du petit ami de ma sœur !

 

2« Déjà l’odeur du sang commençait à lui tourner la tête. un parfum âcre, celui du fer, qu’il avait déjà respiré de nombreuse fois et qui invariablement le renvoyait au même souvenir : celui d’un abattoir qu’il avait visité petit. On lui avait souvent répété que les odeurs se fixaient avec des souvenirs et qu’elles se rappelaient à nous, à notre mémoire, avec ses images lointaines, par association. C’était entrelacé avec ses sens, le tatouage de l’expérience sur l’existence »
points
Cet extrait provient du livre de Maxime Chattam, La Conjuration Primitive. Il s’agit du premier tome de la saga de « Ludivine Vanker » aux édition Albin Michel. Ce livre vous plonge tout droit dans les abîmes de l’âme humaine … un vrai bonheur !

 

3.jpg
« Selon l’article 30 sur la liberté de collecte des documents et de part l’autorité de l’exercer que me confère le grade d’agent de 1ère classe … je désigne ces livres comme relevant de mon droit de préemption ».

points
Alalaaaa Library Wars, LE manga où se sont les bibliothécaires les héros des temps modernes ! Une pépite éditée par Glénat.

 

4.jpg
« Et comme il n’existe aucun chagrin qui résistent à beaucoup
de beurre, de farine, de sucre, 48% de chocolat au lait et quelques zestes de de carbonate d’acide d’ammonium et diphosphate disodique, quelques biscuits et 350 000 calories, plus tard, elle finit par se calmer ».

points
On change un peu avec cette fois-ci un roman feel-good absolument adorable écrit par Marie Vareille, Ma vie, mon ex et autres calamités !

5.jpg
 » – Tu aurais mieux fait de ne pas t’occuper de moi … ! Comme ça j’aurai pu t’oublier un jour … je ne voulais pas me souvenir de t…
– Arrête de me fuir ! Je sais ce que tu ressens. Plus tu essais de me fuir, plus c’est clair ! Je ne te laisserai jamais m’oublier ».

points
Pfiouuu retour à l’adolescence médiat avec ce shojo de Kaho Mayasaka,Kare first love, ou mon tout premier shojo !

6.jpg
« Holly songea à aller visiter DisneyLand Paris. Les FAR
disposaient d’agents secrets en poste sur place, la plupart employés au stand Blanche-Neige. C’était l’un des rares endroits à la surface de la Terre où le peuple pouvait passer inaperçu ».
points
On re-change de registre avec cette fois-ci un roman fantastique (pas que pour son genre ^^), Artemis Fowl de Eoin Colfer dont les aventures vont bientôt être adaptés au cinéma par Disney !!

7

« Ce jour-là, j’ai cru avoir fait le plus difficile … Mais je me trompais. Le bonheur de ce soir d’hiver n’allait pas durer ».

points
Je dois vous saouler avec les mangas de chez Akata, non ? Parce que oui, aujourd’hui s’en est encore un … Je vous souhaite une belle journée en compagnie des héros de Perfect World.

 

8.jpg
« Il n’y a jamais de pourquoi à un souvenir. Il arrive comme ça, à l’improviste, sans demander la permission. La seule chose dont tu peux être sûr, c’est que de toute façon il reviendra ».

points

Une belle citation extraite du premier tome de la saga italienne de Federico Moccia, J’ai envie de toi

 

9.jpg
« Tous les médias se sont arrêtés au bout de quelques semaines. Depuis je n’ai plus entendu grand-chose… S’ils ont trouvé un moyen de stopper ça… Ils n’ont pas encore commencé ici. Ces choses sont partout ».

points

Previously in the Walking Dead … Héhé il n’y avait pas de raison que je vous parle de que de choses mignonettes ^^

 

10.jpg

« La douleur n’est qu’un signal transmis au cerveau. Comme une envie d’éternuer. C’est désagréable, mais on y survit ».

points

L’étrange cas de Juliette M., de Megan Sheperd.
Ce roman destiné à un public adolescent est, pour moi, une pépite qui est malheureusement passé inaperçue dans les nombreuses publications de ce genre. Il s’agit d’une réécriture de L’Île du Docteur Moreau, de H.G. Wells.

 

11.jpg
« – Est-ce que nous nous sommes embrassés hier soir ?
– Oui
– Eh bien, ça n’avait rien de mémorable, je m’en rappelle absolument pas.
Alex éclata de rire.
– Je rigole. Non on s’est pas embrassés. Quand on le fera tu t’en rappelleras. Toujours.

points

Pfiouuuu Alejandro Fuentes *__* 
Il fallait bien une citation extraite d’Irrésistible Alchimie pour fêter mon anniversaire (eh oui, j’ai pris une année de plus !)

 

12.jpg
« Est-ce que je peux vraiment lui faire confiance ?! Après tout, elle dit bien connaître le jeu…
Qui consiste en des combats à mort ! »

points

Un de mes coups de cœur de cette année … le manga Darwin’s Game, dont je vous ai parlé ici !

 

13« – Qu’est-ce que tu viens faire ici, Moïse ? ai-je alors murmuré. Pourquoi es-tu revenu ?
Il a tourné la tête vers moi pour chercher mon regard. Dans le sien, la colère avait disparu. Le dégoût aussi, même si je n’étais pas persuadée qu’il n’ait pas été juste provisoirement emporté par les larmes. J’ai soutenu son regard et il a dû voir la même chose dans mes yeux. Plus de colère. Du désespoir, de la résignation, du chagrin. Mais pas de colère.
– C’est lui qui m’a ramené, Georgie. »

points

Citation extraite du très beau livre d’Amy Harmon, La Loi du cœur. Je me rappelle avoir dévoré ce pavé en quelques heures à peine tant j’étais prise dans l’histoire de Moïse et Georgie ! 

 

14.jpg

« -Et vous, mademoiselle, qu’est-ce qui vous a poussée à participer […] ?
-En fait, je suis arrivée ici par erreur.
-Par erreur ?
-Oui. Plus ou moins. C’est une longue histoire. Et maintenant… me voilà. Je ne me bats pour rien du tout. Le but ultime, c’est de me remplir l’estomac jusqu’à ce que vous me montriez la porte.

points

Ah La Sélection, je me souviens avoir débuté cette série poussée par la beauté de la couverture et l’avoir poursuivie avec passion !

 

15.jpg« Les Mages existent, ils sont parmi nous, et personne ne s’en est jamais rendu compte. Pas étonnant, s’ils font tous profil bas comme ses parents. Sa mère est bibliothécaire… bibliothécaire ! D’accord, elle aime les livres, mais quand même. Si j’avais possédé des pouvoirs, je serais au moins devenu, je ne sais pas, roi du monde ou un truc comme ça »

points

Citation extraite de la série Le Noir est ma couleur d’Olivier Gay. J’ai tellement aimé l’univers que l’auteur y développe que j’ai dévoré les cinq tomes en moins d’un mois !

 

16-e1543659416776.jpg

« Cette fois, ce n’est pas une lettre d’adieu. C’est une lettre d’amour.
« Cher Peter… »  »

points

Ahhh rien que de le relire cette phrase, j’ai de nouveau envie de relire « A tous les garçons que j’ai aimé » de Jenny Han et les deux autres romans qui composent les aventures sentimentales de la génialissime Lara Jean !

 

17.jpg
« Le loup, lui, ne voit le garçon qu’une fois sur deux.
C’est qu’il n’a qu’un œil, le loup. Il a perdu l’autre dans sa bataille contre les hommes, il y a dix ans, le jour de sa capture. »

points

 

Je suis sûre que je ne suis pas la seule à avoir du lire L’œil du loup en lecture obligatoire dans mon cursus scolaire ^^ Pour moi il reste un excellent souvenir et pour vous ça vous rappelle quoi ?

 

18.jpg
« C’est donc ça le vrai visage de Mama… Moi qui croyais tant en elle ! Je l’aimais tellement !! Alors que pour elle, nous n’étions que du vulgaire bétail… J’ai peur. J’ai envie de pleurer. Je suis tellement en colère… Et tellement triste… J’ai envie de crier ! »

points

Moi aussi j’ai eu envie de crier, mais de joie, quand j’ai vu la future couverture du tome 12 de The Promised Neverland qui sortira très prochainement au Japon. Elle est tout simplement sublime !

19.jpg
« – Qui vous a mordue ? rugit-il.
[Elle] pencha la tête sur le côté, complètement éberluée.
– Vous. Elle fut alors récompensée par le spectacle extraordinaire d’un loup-garou Alpha avec un air de chien battu. »

points

Citation aussi désopilante que l’ai la saga dont elle est tirée, Le Protectorat de l’ombrelle, de Gail Carriger.

 

20.jpg« Les yeux qui se posaient sur moi semblaient tous faire l’éloge de ma beauté. Ça peut paraître ridicule, après tout ce n’était qu’un simple spectacle d’écoliers… Mes pantoufles de verres n’étaient que des ballerines couvert de papier d’alu… Mais moi, j’étais vraiment devenue cendrillon! Là-haut, ma laideur m’attendait, enfermé dans les toilettes.Quand je la retrouverais, est-ce que tout serait pire qu’avant? Est-ce que les autres deviendraient plus cruels encore ? »

points

Extrait de l’effroyable manga Kasane, de Daruma Matsura.

 

21.jpg

 

« […] il avait le sentiment que leur fille quittait par moment le monde des vivants, comme en repérage vers l’au delà. »

points

Magnifique et pourtant si triste citation extraite du roman non moins magnifique de David Foenkinos, Vers la beauté.

 

22.jpg
« Personne ne doit savoir ce que nous manigançons. Ce que nous faisions nous suivra dans la tombe. Et si nous voulons vraiment le faire, personne ne devra se dégonfler en route. Si vous en êtes, il faudra aller jusqu’au bout. Jusqu’à ce que nous obtenions toutes ce que nous voulons. Sinon, eh bien…Pas de quartiers. »

points

Cette fois-ci je vous propose une citation extraite d’une saga Young adult que j’ai dévoré en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, Le Pacte de Jenny Han & Siobhan Vivian.

 

23.jpg« En fin de compte, Satoru est venu me chercher en escaladant la falaise. Ce qui m’a donné l’occasion de me faire quelques réflexions : la mer, c’est bien, mais de loin. Les fruits de mer, ce n’est pas fait pour que les chats les pêchent eux-mêmes. On attend que les humains le fassent, et on mange quand c’est prêt, c’est plus simple. »

points

Vous voulez le meilleur livre sur les chats jamais écrit ? Alors lisez Les mémoires d’un chat d’Hiro Arikawa !

24.jpg

 
« La salle de classe est occupée pour l’étude. Des gamins planchent sur leurs devoirs, aidés par un professeur. J’observe la pièce par l’imposte vitrée. C’est donc là que ma mère a rendu son dernier souffle. Sous le tableau jadis vert, la frise de lettres et les cartes de géographie? Est-ce là un endroit pour mourir? »

points

Et on termine ce calendrier de l’avent littéraire par l’un de mes coups de coeur de 2018, Assassins d’avant d’Elisa Vix ! Un livre que je vous recommande très chaleureusement !

 

Sur ce, je vous dis à l’année prochaine pour de nouvelles aventures littéraires !

signature